International
URL courte
11191
S'abonner

Les parents d'un chauffeur de taxi pakistanais, tué le 21 mai lors d'un raid aérien américain sur le chef des talibans, préparent une plainte contre les Etats-Unis.

Ils ont fait le premier pas en soumettant une plainte contre X officielle à la police concernant les actions des responsables américains, rapporte Voice of America.

Le chauffeur Muhammad Azam emmenait le leader des talibans, le mollah Akhtar Mansour, lorsqu'un drone américain a attaqué la voiture tuant les deux hommes. L'opération spéciale des Etats-Unis a eu lieu dans la province pakistanaise du Baloutchistan, à la frontière avec l'Afghanistan.

La police de la région a communiqué que la famille de M.Azam avait lancé le processus d'enquête criminelle. Les lois locales exigent que la police mène une enquête complète sur l'incident avant l'ouverture du procès.

Le frère du défunt chauffeur de taxi a indiqué qu'il n'était lié à aucune organisation terroriste et emmenait des passagers dans son taxi entre la ville pakistanaise de Taftan (près de la frontière avec l'Iran) et Quetta, la capitale de la province du Baloutchistan.

"Mon frère, père de quatre enfants, n'a rien fait de mal et était le seul soutien de sa famille très pauvre", a-t-il affirmé.

L'avocat de Quetta, Tahir Hussain, a expliqué à Voice of America que la famille de M.Azam solliciterait probablement une compensation monétaire et insisterait sur un procès par contumace, s'il n'y avait pas de réaction de la part des responsables américains.

Les services de renseignement afghans ont confirmé le 22 mai qu'Akhtar Mansour, le chef des talibans afghans, avait été tué dans un raid aérien américain au Pakistan.

Le 25 mai, un porte-parole des talibans a confirmé la mort de leur leader, tandis que Haibatullah Akhunzada, ex-adjoint du mollah Mansour, a été désigné nouveau dirigeant de l'organisation terroriste afghane.

Washington a averti les autorités pakistanaises et afghanes de la frappe aérienne visant le chef des talibans afghans après l'avoir effectuée. Le Pakistan s'offusque de cette nouvelle "violation" de sa souveraineté par les Etats-Unis.

Lire aussi:

Le défunt chef taliban Mansour voyageait avec un faux passeport pakistanais
Kaboul confirme la mort du chef des talibans dans un raid américain au Pakistan
Quand les Etats-Unis préviennent après avoir bombardé
Le petit Messi contraint de fuir l'Afghanistan sur fond de menaces des talibans
Tags:
plainte, taxi, frappe aérienne, Taliban, Akhtar Mansour, États-Unis, Afghanistan, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook