International
URL courte
27616
S'abonner

Si tous les hommes sont égaux, naître en Europe n'est pas la même chose que naître dans des pays tiers. Malheureusement, c'est le lieu de naissance qui détermine souvent l'éventail de possibilités futures.

La société de conseil international Henley & Partners a développé l'indice de nationalités mondiales (QNI) afin de répondre à la question de savoir qu'elle était la nationalité la plus enviable. Cette étude porte sur la citoyenneté d'un point de vue pratique. Le but n'est pas de dresser la liste des pays du monde dans lequel il fait bon vivre, mais de choisir celui dont la citoyenneté offre le plus de possibilités.

Sur les 185 pays analysés, l'Allemagne sort du lot. En effet, elle conforte sa première place au classement, qu'elle occupe depuis cinq ans, avec un beau 83,1%. Après l'Allemagne suivent le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Suède, l'Islande, l'Autriche, l'Irlande, la Suisse, les Pays-Bas et la Belgique.

Tous les états ci-dessus manifestent un très haut niveau de vie, et leurs citoyens sont libres de se déplacer pratiquement partout en Europe.

En bas du classement on trouve des pays déchirés par la guerre, à savoir la Syrie, le Pakistan, l'Ethiopie, le Tchad, le Burundi, le Soudan, l'Erythrée, la République centrafricaine et l'Afghanistan.

La République démocratique du Congo occupe la dernière position avec ses 14,3%. En RDC, la plupart des gens ne vivent pas, mais survivent. Selon l'étude, la possibilité de survivre jusqu'à son cinquième anniversaire est 50 fois inférieure à celle d'un Japonais ou d'un Finlandais. En outre, la possibilité de quitter ce pays est quasi nulle.

Quant aux Etats-Unis, la Chine et la Russie, ils occupent la première soixantaine du classement.

En fait, pour devenir citoyen d'un pays, il n'est pas obligatoire d'y naître. On peut même ne pas y déménager. Il suffirait d'avoir une somme d'argent nécessaire, car de nombreux pays accordent la citoyenneté en échange d'investissements. Ainsi, la petite nation insulaire de Saint-Kitts-et-Nevis a lancé le programme "La citoyenneté en échange d'investissements". Pour devenir citoyen de ce pays, il faut investir 400.000 dollars (358.104 euros) dans l'immobilier local et conserver son bien pendant au moins cinq ans.

De nombreux pays, comme l'Espagne, la Grèce et le Portugal, offrent des soi-disant visas d'or après l'achat d'une propriété à partir d'une certaine somme.

Il demeure important de bien étudier les conditions afin de ne pas devenir résidant fiscal du pays qu'on a choisi, sous peine de devoir y séjourner durant une période définie.

Avis aux investisseurs…

Lire aussi:

Depardieu veut tout vendre pour s’installer en Biélorussie
Espace Schengen: le régime de visa se durcit pour les Ukrainiens
Un gendarme frappé à la tête lors d’une bagarre dans le Gard
Tags:
Allemagne, République démocratique du Congo (RDC), passeports, visas, investissements
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook