Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat turc à la frontière avec la Syrie

    8.000 terroristes ont pénétré en Syrie à partir de la Turquie en deux mois

    © REUTERS / Murad Sezer
    International
    URL courte
    70357

    Selon une conseillère du président syrien, ce serait impossible, si la frontière turque n'était pas perméable.

    Près de 8.000 terroristes ont pénétré en Syrie de Turquie en deux mois, a annoncé jeudi Bouthaina Shaaban, conseillère du président syrien Bachar al-Assad, lors d'une vidéoconférence consacrée à la lutte contre le terrorisme.

    "Ces deux derniers mois, 8.000 terroristes venus de Turquie sont entrés en Syrie. On aurait pu éviter cette situation s'il n'y avait pas ces 860 kilomètres de frontière syro-turque", a indiqué Mme Shaaban.

    "Tous les terroristes arrivent en Syrie via la Turquie", a-t-elle ajouté.

    La conseillère a appelé les Etats-Unis à influer sur leurs partenaires dans la région – la Turquie, le Qatar et l'Arabie saoudite – pour qu'ils cessent de financer et d'aider les terroristes en Syrie. Selon elle, ces trois pays "sapent les entretiens de Genève" sur la crise syrienne.

    Un député de l'opposition turque, Eren Erdem, a dénoncé le 16 mai dernier la complaisance des autorités turques à l'égard des terroristes. Selon lui, les djihadistes du groupe Etat islamique (EI ou Daech) opèrent librement en Turquie, traversent sans problème la frontière turco-syrienne dans les deux sens, et les autorités turques les laissent faire.

    Un médecin de l'hôpital Ersin Aslan (Gaziantep, Turquie) a confié à Sputnik, à la mi-mai, que l'établissement avait accueilli le 5 mai quatre combattants de Daech transportés depuis la frontière syrienne afin de leur prodiguer des soins.

    Dans le même temps, la frontière entre la Syrie et la Turquie reste fermée pour les réfugiés syriens.

    En avril, des médias européens ont rapporté que des gardes-frontières turcs avaient ouvert le feu sur un groupe de réfugiés syriens tentant de franchir la frontière entre les deux pays, tuant huit personnes, dont des femmes et des enfants.

    Lire aussi:

    Une cinquantaine de terroristes transférés de la Turquie vers la Syrie
    Armée syrienne: la Turquie fournit des armes contre le pétrole des terroristes
    Exclusif: cet hôpital turc qui soigne les combattants de Daech
    Un député turc fustige la complaisance des autorités pour Daech
    Tags:
    terrorisme, frontière, Etat islamique, Bouthaina Shaaban, États-Unis, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik