Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats polonais

    La Pologne opposera à la Russie 35.000 combattants volontaires

    © Flickr/ U.S. Army Europe
    International
    URL courte
    96442
    S'abonner

    La formation de bataillons de volontaires, destinés à épauler l'armée en cas de menace imminente de la part de la Russie, va commencer en Pologne, annonce le ministère de la Défense du pays.

    Les bataillons de volontaires, dont la formation doit commencer en septembre, compteront 35.000 civils, a déclaré Grzegorz Kwasniak, chargé des structures paramilitaires du ministère polonais de la Défense, cité par la presse internationale. 

    Selon le responsable, il s'agira en tout de 17 unités, une structure par circonscription administrative et deux détachements en Mazovie, région dont la population est la plus dense du pays.  

    Une attention particulière sera réservée à l'est de la Pologne qui est, d'après Varsovie, la partie la plus vulnérable du pays. La solde des volontaires approchera 500 zlotys (125 euros), précise Deutsche Welle.

    Une autre édition allemande en ligne, Spiegel, relève que depuis l'éclatement de la crise ukrainienne au printemps 2014, les Polonais ralliant les détachements de volontaires deviennent de plus en plus nombreux. A ce jour, les effectifs de ces formations paramilitaires se montent à 12.000 hommes. Cette année, ils participeront pour la première fois aux manœuvres de l'Otan qui vont se dérouler en Pologne du 7 au 17 juin.

    Bien des questions se posent toutefos concernant ces projets de la Pologne. Où notamment ce petit pays orgueilleux se propose-t-il de déployer ces 35.000 volontaires et qui va les nourrir? Seront-ils déployés en chaîne le long de la frontière ou par groupes dans les endroits les plus explosés à la menace russe? Est-ce l'Etat qui se chargera de les nourrir? Ou devront-ils subvenir eux-mêmes à leurs besoins, en chassant ou cultivant des légumes?  

    En attendant, toutes ces réponses restent sans réponses. La seule chose est sûre, la Pologne est bien déterminée à "prévenir une agression russe".

    Lire aussi:

    En Pologne, pas de quartier pour ceux qui sympathisent avec la Russie
    La rhétorique antirusse de la Pologne commence à préoccuper l’Occident
    L'exercice militaire de l'Otan en Pologne réunira 27.000 soldats de 22 pays
    Tags:
    volontaires, menaces, armée, ministère polonais de la Défense, Spiegel, Deutsche Welle, OTAN, Grzegorz Kwasniak, Varsovie, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik