International
URL courte
33145
S'abonner

Les combats continuent de faire rage dans le nord de la Syrie. La ville d’Alep est sous le feu nourri des terroristes, qui utilisent des armes lourdes.

De combats acharnés sont actuellement en cours dans le quartier syrien à majorité kurde de Sheikh Maqsood, à Alep.

Selon un représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, les terroristes utilisent des armes lourdes lors de leurs attaques.

"Pour le moment, un combat acharné initié par les militants des groupes terroristes de Front al-Nosra et d'Ahrar al-Sham est en cours dans le nord d'Alep. Les terroristes pilonnent aves des armes lourdes le quartier de Sheikh Maqsood, ainsi que les positions des troupes gouvernementales situées près de l'agglomération de Moukhayam-Handrat", a déclaré le représentant.

Selon lui, le quartier de Sheikh Maqsoud a subi d'importantes destructions suite aux bombardements perpétrés samedi dernier. Des dizaines de civils ont été tués.

"Pendant la nuit, les militants des groupes terroristes ont effectué d'intenses tirs de mortier sur les quartiers résidentiels dans la ville d'Alep", a ajouté le représentant.

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent.

Lire aussi:

Des militaires turcs repérés près d'Alep
Irak: 19 femmes kurdes brûlées vives par Daech
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
Tags:
bombardements, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Front al-Nosra, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook