Ecoutez Radio Sputnik
    Friends and family members embrace outside the Orlando Police Headquarters during the investigation of a shooting at the Pulse night club, where as many as 20 people have been injured after a gunman opened fire, in Orlando, Florida, U.S June 12, 2016

    Un journal turc traite les victimes d'Orlando de "pervers"

    © REUTERS / Steve Nesius
    International
    URL courte
    Fusillade en Floride (41)
    71726

    Commentant le massacre dans le club gay d'Orlando, le journal islamiste pro-Erdogan Yeni Akit a qualifié les victimes de la tragédie de "pervers" et d’"handicapés".

    Le journal turc Yeni Akit a publié dimanche un article sur la tuerie d'Orlando, l'intitulant "Le nombre de victimes dans le bar de pervers-homosexuels s'alourdit à 50!", rapporte le quotidien britannique Daily Mail.

    ​Ce titre a indigné les internautes non seulement en raison du mot employé, mais aussi du point d'exclamation qui couronne la phrase, traduisant la volonté du journal de saluer l'attentat.

    Cette publication de Yeni Akit n'est pas vraiment surprenante. Le journal est connu pour ses articles incitant à la haine contre différents groupes minoritaires, en particulier, la communauté LGBT, ainsi que contre les juifs, les Arméniens et les chrétiens. Lors de recherches, le think tank turc Hrant Dink Foundation a découvert 175 articles du même caractère publiés par le quotidien en 2013.

    Mais l'affaire est en outre lourde d'enseignements sur l'élite turque actuelle. Sur fond de durcissement de la politique des autorités turques vis-à-vis la presse, la politique éditoriale des médias non persécutés, tels que Yeni Akit, exprime en fait le point de vue des représentants du régime au pouvoir.

    Une fusillade a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride. Selon le maire d'Orlando, Buddy Dyer, la tuerie a fait 50 morts et 53 blessés. Plusieurs personnes sont dans un état critique. La police a tué le tireur lors d'un échange de tirs. Une trentaine d'otages ont été libérés. Il s'agit d'une des pires fusillades de l'histoire des Etats-Unis.

    Dossier:
    Fusillade en Floride (41)

    Lire aussi:

    Trump appelle Obama à démissionner suite à la tuerie d’Orlando
    Attentat d’Orlando: le monde entier rend hommage aux victimes
    Les USA auraient déployé 600 nouveaux militaires sur leur base d’al-Tanf en Syrie
    Tags:
    fusillade, Turquie, Orlando, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik