Ecoutez Radio Sputnik
    Boeing AH-64 Apache

    Les hélicoptères US Apache frappent Daech près de Mossoul

    © AFP 2018 LIU Jin
    International
    URL courte
    8118

    Les forces armées US ont pour la première fois engagé des hélicoptères d'attaque Apache dans une opération visant les combattants de Daech.

    Selon le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter cité par The Hill, l'opération en question a été menée sur la demande du gouvernement irakien dans la zone d'Al-Qayyarah, à environ 60 kilomètres au sud de la grande ville de Mossoul sur le Tigre.

    Mossoul, deuxième plus grande ville irakienne, est occupée par Daech depuis l'été 2014. Les forces irakiennes, soutenues par l'aviation de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, ont lancé à la fin du mois de mars la première phase de l'opération pour reconquérir la ville.

    Bagdad promet de reprendre Mossoul, qui comptait plus de 2,7 millions d'habitants avant le début de l'offensive islamiste, avant la fin de l'année en cours.

    Fin avril 2016, les forces aériennes américaines ont pour la première fois attaqué les djihadistes de Daech dans la zone de Mossoul au moyen de bombardiers stratégiques B-52.

    Le Boeing AH-64 Apache est le principal hélicoptère d'attaque de l'armée américaine depuis les années 1980. Ayant fait leur baptême du feu lors de l'invasion du Panama en 1989, les Apache ont été massivement engagés pendant la guerre du Golfe (1990-1991), et plus récemment sur les théâtres afghan, irakien, libyen et yéménite.

    Lire aussi:

    La coalition dirigée par les USA frappe Daech près de Palmyre
    Grande coalition anti-EI, mais où sont les USA?
    Daech transfère des armes lourdes d'Irak en Syrie
    Daech affaibli, l'Irak s'apprête à rouvrir sa frontière avec la Jordanie
    Tags:
    hélicoptère d'attaque, lutte antiterroriste, frappe aérienne, combat, aviation, djihadisme, AH-64D Apache, B-52, coalition anti-Daech, Etat islamique, Pentagone, Ashton Carter, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik