International
URL courte
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)
2161
S'abonner

La Russie a livré un lot important d’aide humanitaire à destination d’un centre d’oncologie pédiatrique, situé dans la ville d’Alep (Syrie).

"Les habitants de la ville de Damas, les familles démunies de la localité de Neva (province de Homs) et le centre d'oncologie pédiatrique de la ville d'Alep se sont vus livrer 6 tonnes d'aide humanitaire depuis la Russie", relate un communiqué du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

De son côté, poursuit le communiqué, l'Onu a livré 17 tonnes d'aide humanitaire constituée de céréales et de colis alimentaires à destination de la ville de Deir ez-Zor.

La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

Alep
© AFP 2020 Javier Manzano
En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

Néanmoins, selon les experts, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak au cours des 14 derniers mois.

Dossier:
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)

Lire aussi:

Syrie après la guerre: les USA distribuent des médailles, la Russie, de l'aide humanitaire
La Russie a livré 2,5 tonnes d'aide humanitaire aux Syriens à Garfah
Syrie: les livraisons d'aide humanitaire sous le feu des djihadistes
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Tags:
terrorisme, aide humanitaire, Alep, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook