Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine

    Bouclier antimissile US: "On a essayé de nous duper"

    © Sputnik . Michael Klimentyev
    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    1171616
    S'abonner

    Les Etats-Unis poursuivent le déploiement de leur bouclier antimissile en Europe malgré l'absence de menace nucléaire iranienne.

    La Russie avait raison d'estimer que le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe représentait une menace pour elle, a déclaré le président russe Vladimir Poutine aux chefs des plus gros médias internationaux lors d'une rencontre dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

    Selon lui, les Etats-Unis poursuivent le déploiement de leur bouclier antimissile en Europe et ceci, malgré l'absence totale de menace nucléaire iranienne.

    "Cela veut dire que nous avions raison lorsque nous disions qu'on nous trompait, qu'on n'était pas sincère avec nous se référant à la prétendue menace nucléaire iranienne qui nécessitait le déploiement du bouclier antimissile", a déclaré le chef de l'Etat russe.

    "C'est un fait avéré: on a essayé, une fois de plus de nous duper", a souligné le président russe.

    Il a aussi expliqué que Moscou était parfaitement au courant de l'année où les Etats-Unis s'équiperaient d'un nouveau missile d'une portée supérieure à 500 km. Dès lors, les Etats-Unis commenceront à menacer le potentiel nucléaire de la Russie.

    "Et ils savent que nous savons", a dit le président Poutine.

    Il a rappelé que la Russie a proposé à plusieurs reprises de coopérer, en vain.

    "Vous pouvez me croire ou non, mais nous avions proposé plusieurs variantes concrètes de coopération. Elles ont toutes été rejetées", a déploré le chef de l'Etat russe.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Bouclier antimissile US: Washington agit aux dépens des autres pays
    Moscou: le bouclier antimissile US menace la Russie et la Chine
    Kiev veut se joindre au bouclier antimissile en Europe
    Tags:
    menaces, défense antimissile, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2016, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik