Ecoutez Radio Sputnik
    Turkish President Tayyip Erdogan

    Les rêves d'Erdogan de censurer les médias allemands ne se réalisent pas

    © AP Photo / Francois Mori
    International
    URL courte
    1162

    Un tribunal allemand a rejeté mardi un appel lancé par le président turc Recep Tayyip Erdogan après qu'il avait été refusé une injonction pour empêcher le chef du plus grand éditeur de journaux d'Europe Axel Springer de répéter un poème offensant le numéro un turc.

    Recep Tayyip Erdogan et Jan Böhmermann
    © AFP 2019 Sebastian Castaneda - DPA/Britta Pedersen
    Dans une lettre ouverte publiée en avril, Mathias Döpfner, PDG d'Axel Springer, avait apporté son soutien à Jan Böhmermann, en affirmant entre autres: "Je trouve votre poème réussi. J'ai ri à voix haute".

    Ainsi, la cour d'appel de Cologne a maintenu la décision prise par un tribunal subalterne en mai dernier qui rejetait une injonction préliminaire contre M.Döpfner en indiquant que ses commentaires constituaient des expressions d'opinion acceptables et étaient protégées par la liberté d'expression existant en Allemagne.

    Le présentateur de télévision et comédien Jan Böhmermann avait lu le 31 mars dernier sur la chaîne publique allemande ZDF un poème satirique accusant le président turc de représailles contre les Kurdes et les chrétiens et de répression à l'égard des journaux d'opposition. Par ailleurs, le satiriste avait qualifié le numéro un turc de "pervers, pouilleux et zoophile".

    Recep Tayyip Erdogan n'avait pas tardé à poursuivre Jan Böhmermann en justice. Le gouvernement allemand a cédé et a finalement autorisé des poursuites pénales contre le journaliste.

    La chancelière allemande Angela Merkel a été largement critiquée pour permettre aux procureurs allemands de poursuivre M. Böhmermann à la demande du président turc, un partenaire clé dans ses efforts pour endiguer le flux de réfugiés passant par la Turquie pour gagner l'Europe.

    Lire aussi:

    La majorité des Allemands exigent que Merkel soit plus dure avec Erdogan
    Et le lauréat du poème le plus insultant sur Erdogan est...
    Haut et fort: un poème insultant Erdogan lu au parlement allemand
    "Erdogan", un burger qui a coûté cher
    Tags:
    tribunal, liberté d'expression, censure, Jan Böhmermann, Recep Tayyip Erdogan, Angela Merkel, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik