Ecoutez Radio Sputnik
    Partisan du Brexit

    Brexit: "il aura un effet domino", selon le dirigeant du parti flamand

    © REUTERS / Neil Hall
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    11453

    Suivant l'exemple britannique, d'autres Etats européens, notamment les Pays-Bas, pourraient envisager de sortir de l'UE, estime le leader du Vlaams Belang, parti d'extrême droite flamand.

    Le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken se réjouit du résultat du référendum britannique qui acte la sortie prochaine du Royaume-Uni de l'Union européenne et prédit un effet de domino.

    "C'est une nouvelle fantastique! Finalement, le peuple britannique a fait entendre sa voix. Ils veulent récupérer leur pays", a-t-il déclaré dans un entretien à Sputnik.

    Selon lui, le débat tournait notamment autour de l'immigration :

    "Le peuple veut contrôler ses frontières. Le peuple en a assez de la crise migratoire et de l'asile. Vous aimez fermer votre verrou ? Eh bien les pays aiment fermer leurs frontières quand ils le veulent. Et l'UE ne le permet pas : elle interfère avec la souveraineté des Etats et le peuple en a assez. Il veut le retour de son pays et aujourd'hui, les Britanniques ont retrouvé leur pays !".

    Et si les Britanniques ont "retrouvé leur pays", d'autres pourraient bien leur emboîter le pas, à en croire Tom Van Grieken, qui mise sur les Pays-Bas comme pour succéder au Royaume-Uni :

    "D'autres pays suivront. Oui, je pense qu'il y aura un effet domino, et le premier pays que nous devrions surveiller, ce sont je pense les Pays-Bas. Un référendum s'est tenu là il y a quelques mois et le "non" l'avait emporté. Donc je pense que s'il y a une sortie prochaine, je miserais mon argent sur le NExit !".

    Le 23 juin, les Britanniques se sont prononcés par référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l'UE. Les premiers résultats ont été annoncés quelques minutes après la fermeture des bureaux de vote et donnaient les partisans du "In" gagnants. Toutefois, le résultat définitif a changé la donne. Le pays a choisi de quitter l'UE à 51,9%. Un cas sans précédent.

    Suite à la publication des résultats, le premier ministre David Cameron a annoncé sa démission.

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Brexit: Berlin prévoit une chute des investissements allemands en UK
    Jérôme Lambert sur le Brexit : "Ca va secouer fort..."
    L'Otan sera plus antirusse dans l'après-Brexit
    Ce que pensent les internautes du Brexit
    Tags:
    parti d'extrême droite, effet domino, Union européenne (UE), Pays-Bas, Flandre, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik