Ecoutez Radio Sputnik
    Google

    Brexit: dis-nous, Google, de quoi sortons-nous au juste?

    © Flickr/ mjmonty
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    9205

    Le référendum britannique sur la sortie de l’Union européenne a montré que le pays était favorable au Brexit. Mais les Britanniques connaissent-ils bien la composition de l’UE, ainsi que le sens même de cette sortie? Les statistiques de Google révèlent des informations surprenantes.

    Alors que le Brexit a été plébiscité au Royaume-Uni, un petit détour par les statistiques offertes par l'application Google Trends s'impose. Quelles sont donc les demandes les plus fréquentes des internautes britanniques? Il semble que les citoyens du pays ne connaissent pas très bien la composition de cette organisation qu'ils s'apprêtent à quitter. La question de savoir quels pays font partie de l'Union européenne est présente dans le top 5 des recherches.

    Quant au référendum même, les internautes britanniques ont effectué des recherches concernant la signification du terme Brexit, la date du référendum et la comment il fallait voter. La question de savoir qui était concerné par ce scrutin figure aussi parmi les demandes Google les plus populaires auprès des internautes britanniques.

    Google Trends est une application de la société Google chargée de montrer la fréquence de telle ou telle demande des internautes. Les informations reçues peuvent être comparées au nombre général des demandes en provenance de différentes régions du monde et faites sur les langues différentes.

    Le 23 juin, les citoyens britanniques ont participé au référendum sur le maintien ou non de leur pays au sein de l'Union européenne. Selon les premiers résultats annoncés quelques minutes après la fermeture des bureaux de vote, les partisans de maintien du pays dans l'UE étaient en tête. Cependant, selon les résultats définitifs, 51,9% ont choisi de quitter l'UE.

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Lindsay Lohan, grande experte… du Brexit
    Ce que pensent les internautes du Brexit
    Après le Brexit, les élites de l'UE ne voudront plus de référendums
    Brexit: des problèmes d'échange de livres sterling signalés
    Tags:
    référendum, Google, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik