International
URL courte
8210
S'abonner

Pour bloquer les vidéos de Daech et des autres organisations extrémistes, on se sert de technologies mise au point pour supprimer les contenus violant les droits d'auteurs, affirment des sources de l'agence Reuters

Le réseau social Facebook et Youtube, qui appartient au groupe Google, ont commencé à appliquer le système de blocage automatique de vidéos à contenu extrémiste, annonce l'agence Reuters.

Pour bloquer les vidéos de Daech et des autres organisations extrémistes, Facebook et Youtube se servent d'une technologie initialement mise au point afin de supprimer les contenus violant les droits d'auteur, affirment des sources de l'agence.

Cette technologie permet de bloquer les tentatives de télécharger une seconde fois des contenus reconnus auparavant comme inadmissibles, en découvrant les vidéos similaires grâce à leurs "empreintes numériques". Le contenu téléchargé est automatiquement analysé sur la base de vidéos interdits et bloqué s'il en fait partie.

Toutefois, on ne sait pas encore très bien comment se fait la sélection initiale et combien de temps les employés passent pour assurer la sélection manuelle.

Pour le moment, l'agence Reuters n'a réussi à obtenir aucun commentaire de la part des représentants des réseaux sociaux.

Lire aussi:

Twitter, YouTube, Facebook, et Microsoft déclarent la guerre aux propos haineux
Plus fort que YouTube et Twitter: l'ADN, nouveau mastodonte d'internet
YouTube, entre illusion de liberté et censure politique
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
extrémisme, Facebook, Inc, Google, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook