Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel et Vladimir Poutine

    Merkel ne voit pas d'obstacle à la prolongation des sanctions antirusses

    © Sputnik. Sergei Guneew
    International
    URL courte
    66398

    Selon la chancelière allemande Angela Merkel, rien n'empêche le renouvellement des sanctions imposées à l'encontre de Moscou sur fond de crise ukrainienne.

    A l'issue d'une réunion mardi 28 juin des chefs d'Etats membres de l'Union européenne, Mme Merkel a annoncé avoir signalé, avec le président français François Hollande, aux dirigeants de l'UE que la prolongation des sanctions visant la Russie était "malheureusement nécessaire".

    D'après la chancelière fédérale, les accords portant sur la cessation des hostilités dans le sud-est de l'Ukraine ne sont toujours pas mis en œuvre, ce qui ouvre la voie à la prorogation des sanctions, rapporte le quotidien américain Wall Street Journal.

    Pour sa part, le président du Conseil européen Donald Tusk a promis d'organiser des discussions "plus larges" concernant le problème des sanctions et les relations entre l'UE et la Russie en général en octobre prochain.

    Les sanctions antirusses en vigueur expirent le 31 juillet prochain. Le 21 juin dernier, les représentants permanents de l'UE ont approuvé la prolongation des sanctions sectorielles jusqu'en janvier 2017. Les mesures en question frappent notamment les entreprises publiques russes actives dans les domaines pétrogazier, financier et de la défense.

    Lire aussi:

    UE: accord politique des 28 pour prolonger de six mois les sanctions contre la Russie
    Sanctions: la Russie ne court pas après ses partenaires
    Sarkozy appelle à lever les sanctions antirusses
    L'UE prolonge d'un an les sanctions contre la Crimée
    Tags:
    crise en Ukraine, sanctions, sanctions antirusses, accords de Minsk, Union européenne (UE), Conseil européen, Donald Tusk, François Hollande, Angela Merkel, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik