International
URL courte
12024
S'abonner

Il s'agit du bilan le plus lourd dans un seul attentat dans la capitale irakienne cette année.

Les explosions se sont produites dans la nuit de samedi à dimanche. L'une a visé la zone commerciale de Karrada, où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête marquant la fin du mois sacré musulman du Ramadan, l'autre a frappé le quartier chiite d'Al Chaab.

Le nombre de victimes reste toujours à préciser. Selon l'AP, citant des responsables irakiens, 83 personnes ont péri dans les deux explosions revendiquées par Daech.

L'attentat le plus meurtrier, revendiqué par l'Etat islamique dans un communiqué diffusé par ses partisans sur les réseaux sociaux, a eu lieu vers minuit dans le secteur commerçant de Karrada. Un camion réfrigéré chargé d'explosifs a été actionné, faisant 82 morts et 200 blessés, indique Reuters. 

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'explosion d'une voiture piégée dans le secteur commerçant de Karrada, dans un communiqué diffusé par ses partisans sur les réseaux sociaux.

La voiture a explosé près d'un restaurant, tuant ou blessant au moins une vingtaine de personnes, indique Sumaria en citant des sources policières. Les dîners tardifs sont une tradition du mois de ramadan.

Le second attentat, qui a également eu lieu vers minuit, s'est produit dans le quartier chiite d'Al Chaab, dans le nord de la capitale irakienne. Une mine a explosé, faisant deux morts.

Les forces gouvernementales irakiennes ont chassé la semaine dernière les derniers combattants de l'EI de Falloudja, une ville située à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad que les djihadistes utilisaient comme base arrière pour mener de telles attaques dans la capitale.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
attentat, explosion, ramadan, Etat islamique, Bagdad, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook