International
URL courte
9192
S'abonner

Suite à un festival qui s’est tenu dans les villes suédoises de Karlstad et Norrköping, plusieurs femmes ont déposé des plaintes pour harcèlement sexuel de la part de migrants.

Au moins 24 plaintes pour harcèlement sexuel ont été déposées à la police suite à un festival de rue qui a eu lieu dans la ville suédoise de Karlstad, relate la chaîne locale SVT.

"Dans tous les cas, il s'agit de groupes de migrants, au nombre de 7 ou 8 hommes, qui encerclaient des jeunes filles afin de les harceler", précise une source au sein de la police.

La plupart des délinquants présumés, poursuit-elle, sont des mineurs non accompagnés qui s'étaient rendus au festival. Certains d'entre eux résident dans un centre d'accueil pour les réfugiés.

La situation semble encore plus dramatique dans la ville de Norrköping où la police locale a reçu des plaintes non seulement pour harcèlement sexuel, mais aussi pour viol. À présent, les forces de l'ordre vérifient information relative à au moins cinq viols perpétrés éventuellement par des migrants.

Rappelons que des événements semblables qui s'étaient produits début janvier à Cologne ont déclenché une vague d'indignation dans le monde entier. Une série d'agressions sexuelles commises par des jeunes "d'apparence arabe ou nord-africaine" avait eu lieu dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. La police avait reçu près de 200 plaintes de la part de victimes d'agressions, dont deux pour viol.

Lire aussi:

Des wagons réservés aux femmes pour combattre le harcèlement sexuel?
Harcèlement: une jeune fille interpellée 18 fois en dix minutes à Lille
Harcèlement sexuel dans la politique: ces femmes ne se tairont plus
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Tags:
plainte, harcèlement, Karlstad, Norrköping, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook