International
URL courte
13132
S'abonner

Les Emirats arabes unis ont recommandé à leurs citoyens de s'abstenir de porter la robe traditionnelle à l'étranger après l'incident avec un homme d'affaires émirati qui avait été pris pour un djihadiste de l'Etat islamique aux Etats-Unis.

Ahmed al-Menhali, 41 ans, a été interpellé la semaine dernière dans un hôtel de Cleveland, Ohio, après que le réceptionniste de l'établissement l'avait pris pour un terroriste en raison de sa robe blanche et téléphoné à la police.

Arrivés sur place, les policiers ont plaqué l'homme d'affaires au sol avant de le menotter et le fouiller. M.al-Menhali, qui se trouve aux Etats-Unis depuis avril pour des soins médicaux, a indiqué que l'intervention était si violente qu'il s'est évanoui et ne s'est réveillé qu'à l'hôpital où il a été transporté.

Par la suite, les autorités de Cleveland ont présenté leurs excuses à l'intéressé. Néanmoins, le ministère émirati des Affaires étrangères a convoqué un haut diplomate américain pour lui exprimer le mécontentement de Dubaï face au "traitement insultant" de M.al-Menhali.

Dans le même temps, sur son compte Twitter, le ministère émirati a appelé les ressortissants du pays à éviter de porter habit traditionnel, appelé gandoura, à l'étranger pour des raisons de sécurité personnelle.

Lire aussi:

Port du voile: un problème qui prend de l’altitude
Le niqab bientôt interdit en Égypte?
Un terroriste de Daech déguisé en burqa arrêté en Egypte
Interdire la burqa? Le débat s'invite en Chine
Tags:
robe, vêtements, traditions, sécurité, terrorisme, Etat islamique, Ohio, Émirats Arabes Unis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook