Ecoutez Radio Sputnik
    La peau noire n'est pas une arme

    "Peut-on lutter contre le racisme si certains ignorent le problème?"

    © Flickr/ Johnny Silvercloud
    International
    URL courte
    10010
    S'abonner

    Alton Sterling est devenu la 558e victime des exactions policières aux Etats-Unis en 2016, alors que seulement six mois se sont écoulés depuis le début de l'année… Un récent sondage a révélé l'ampleur du racisme dans ce pays réputé tolérant.

    Mardi matin, à Baton Rouge, en Louisiane, deux policiers blancs sont venus dans une épicerie suite à un appel anonyme déclarant qu'un homme vêtu d'une chemise rouge qui vendait des CD l'avait menacé avec une arme à feu. Suite à une courte confrontation, un officier a tiré et tué Alton Sterling, un homme noir de 37 ans père de trois enfants, à l'extérieur du magasin.

    "Sa main n'était pas dans sa poche, et il n'avait pas d'arme", a fait valoir le propriétaire du magasin, qui connaissait la victime depuis cinq ans. "Ils n'avaient pas à l'abattre. Ils auraient pu gérer ça différemment".

    La tuerie a déclenché une vague de protestations accusant la police américaine de violence contre les Noirs.

    Une enquête du magazine Fusion a révélé que le racisme faisait rage aux Etats-Unis, la plupart de la population blanche américaine niant le fait que les Noirs sont maltraités.

    Quelques chiffres: selon un sondage, plus d'un tiers des Blancs pensent que le problème du racisme aux Etats-Unis est déjà résolu, alors que 88% des Noirs disent qu'il faut faire davantage.

    "La police réussit à désamorcer, désarmer et ne pas tuer des Blancs chaque jour", déclare le magazine.

    84% des Noirs disent qu'ils sont traités moins bien par la police. 50% des Blancs sont d'accord avec cette allégation.

    64% des Noirs estiment qu'ils sont traités moins bien au travail. Seulement 22% des Blancs le pensent.

    Enfin, 66% des Noirs pensent qu'ils sont traités moins bien quand ils font une demande de prêt ou d'hypothèque. Un quart des Blancs sondés sont d'accord sur ce point.

    "Peut-on lutter contre le racisme si certains ignorent le problème?", conclut le magazine.

    Lire aussi:

    Une vague de racisme à Londres après le Brexit
    Des propos racistes sur des gâteaux au chocolat? La police américaine intervient!
    Accusée de racisme, l'Académie des Oscars se réforme
    Tags:
    discrimination raciale, racisme, noir et blanc, violations, police, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik