International
URL courte
0 012
S'abonner

Deux explosions, dont une revendiquée par le groupe terroriste Daech, ont frappé la capitale irakienne dans la nuit de samedi à dimanche, faisant, selon un bilan révisé, 290 morts et 180 blessés.

L'attaque du 3 juillet au centre de Bagdad a coûté la vie à 290 personnes et a fait 180 blessés, rapporte la chaîne Al Mayadeen. Auparavant, il s'agissait de 213 morts et plus de 200 blessés mais le bilan ne cesse pas d'accroître.

17 personnes sont toujours portées disparues, poursuit la chaîne.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un kamikaze du groupe extrémiste sunnite a fait exploser sa voiture piégée dans une rue bondée du quartier commerçant de Karrada.

Il s'agit de l'attaque la plus sanglante à Bagdad depuis le début de l'année. Elle intervient une semaine après la prise de Falloudja à l'EI par les troupes irakiennes appuyées par les milices chiites.

Lire aussi:

Le périmètre de l'aéroport international de Bagdad bombardé
Attentats du 3 juillet à Bagdad: le bilan s'alourdit à 213 morts
Attentats de Bagdad: le bilan grimpe à 165 morts et 168 blessés
Hollande: les attentats de l'El à Bagdad sont "l'oeuvre de criminels abjects"
Bagdad: le premier ministre hué sur le lieu du plus meurtrier attentat (vidéo)
Tags:
kamikaze, morts, bilan, blessés, attentat, explosion, victimes, Bagdad, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook