Ecoutez Radio Sputnik
    Police israélienne à l'aéroport Ben Gurion

    Comment un journaliste israélien a introduit des "bombes" à bord de 12 avions

    © AP Photo / Ariel Schalit
    International
    URL courte
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)
    0 221

    Un journaliste israélien a mené une expérimentation osée destinée à révéler les failles dans le système de sécurité de l'aéroport international de Tel Aviv David Ben Gourion.

    Mettre à l'épreuve le système de sécurité de l'aéroport de Tel Aviv, tel est l'objectif que s'est fixé le journaliste d'investigation David Suleiman. En se servant de faux papiers, il a obtenu le poste de nettoyeur à l'aéroport David Ben Gourion et a réussi à s'introduire à bord de 12 avions et même à y faire entrer des "bombes", révèle The Times of Israel.

    En postulant pour cette fonction, David Suleiman a fourni la pièce d'identité de sa connaissance, Yaniv Tamir. Comme le fait d'ailleurs remarquer dans son reportage la chaîne Channel 2 TV, les deux hommes ne se ressemblent guère, l'un étant chauve et l'autre ayant une chevelure foncée et bouclée, sans oublier de mentionner la différence dans la couleur des yeux des deux hommes. Et pourtant, M. Suleiman a eu le feu vert des services de sécurité de l'aéroport…

    Yaniv Tamir et David Suleiman
    Capture d'écran Channel 2
    Yaniv Tamir et David Suleiman

    Ainsi, le journaliste-nettoyeur a obtenu l'accès à pratiquement tous les locaux de l'aéroport, y compris aux zones fermées. Au bout de deux jours il a été démasqué, mais David Suleiman a quand même eu le temps de passer des heures à roder librement dans l'aéroport sans attirer l'attention de la sécurité.

    Il a révélé qu'il pouvait monter à bord de n'importe quel avion et même aider les employés à mettre à bord des bagages. Il a même introduit à bord de plusieurs avions des canettes de boisson gazeuse, qui auraient pu masquer un engin explosif. Rappelons que c'est de cette manière qu'un engin explosif avait été introduit à bord de l'Airbus A321 russe qui a explosé le 31 octobre dans le ciel du Sinaï.

    David Suleiman a réussi à introduire à bord de plusieurs avions des canettes de boisson gazeuse
    Capture d'écran Channel 2
    David Suleiman a réussi à introduire à bord de plusieurs avions des canettes de boisson gazeuse

    L'expérimentation a eu son effet: l'administration de l'aéroport a assuré qu'elle déploierait tous ses efforts pour prévenir des incidents similaires. Le directeur général de l'Association de la sécurité d'Israël et ex-directeur du service de sécurité de l'aéroport Pini Shiff a pointé que M. Suleiman aurait dû être démasqué immédiatement.

    Il convient toutefois de noter que le journaliste en répondra par ailleurs: une déclaration contre lui a été déposée à la police.

    Rappelons que l'A321 de la compagnie aérienne Metrojet (Kogalymavia) transportant à son bord 224 personnes, dont une vingtaine d'enfants, s'est écrasé le 31 octobre dans le nord du Sinaï sans laisser de survivant. L'organisation terroriste Daech a revendiqué l'attentat. Les extrémistes ont déclaré avoir abattu l'avion en utilisant une canette de Schweppes comme engin explosif improvisé.

    Dossier:
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)

    Lire aussi:

    Vol EgyptAir disparu: la piste terroriste pas exclue
    Crash Airbus 321: les débris de l’avion russe éparpillés sur le Sinaï
    Crash de l’A321: la bombe placée sous un siège passager
    Tags:
    bombe, journalisme, expérience, aéroport, Airbus A321, Sinaï, Telfs-Buchen, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik