Ecoutez Radio Sputnik
    Pokémon

    "Des services de renseignement peuvent contrôler Pokémon Go"

    © Flickr/ Farley Santos
    International
    URL courte
    0 250848

    Les applications mobiles, comme le jeu Pokémon Go, peuvent être un moyen technique parfait pour les services secrets permettant de rechercher des renseignements et d'espionner, car les militaires ainsi que les fonctionnaires y jouent.

    Cette hypothèse a été émise par Alexandre Mikhaïlov, vétéran des services secrets russes.

    "Imaginez qu'une telle "bestiole" apparaisse dans un objet secret ou un militaire le photographie de sa propre volonté et sans aucune contrainte. C'est un schéma idéal pour rechercher des renseignements. Personne n'y fera attention car c'est une tendance.

    Selon M.Mikhaïlov, d'une part cette technologie pourrait être conçue par des services secrets, d'autre part les concepteurs n'ont pas pris en compte que quelqu'un pourrait utiliser leur jeu à des fins d'espionnage.

    "On ne peut pas être sûr qu'un fonctionnaire ou militaire utilisera ce jeu. Mais ce n'est pas improbable", a-t-il précisé.

    Pokémon Go est un nouveau jeu vidéo pour smartphones qui gagne rapidement en popularité. Il est fondé sur la technologie de la réalité augmentée. Contrairement aux jeux classiques, pour combattre les adversaires virtuels, les joueurs doivent explorer le monde réel. On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémon, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.

    Lire aussi:

    Quand les Pokémon s'invitent... au Musée de l'Holocauste
    Pokémon GO, le jeu qui sème le chaos jusqu’en Irak
    Quand le Pokémon de tes rêves habite à l’Élysée
    Tags:
    espionnage, services secrets, jeu, Pokemon Go, Alexandre Mikhaïlov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik