Ecoutez Radio Sputnik
    Un agent de police à Ankara

    6.000 putschistes présumés dont 50 militaires arrêtés en Turquie

    © AP Photo / Thanassis Stavrakis
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
    0 619

    Les arrestations se poursuivent en Turquie où une tentative de coup d'Etat a échoué le 15 juillet dernier. Les autorités ont déjà arrêté près de 6.000 personnes.

    Les autorités turques ont arrêté 6.000 personnes dont 52 officiers haut gradés impliqués dans le coup d'Etat militaire avorté du 15 juillet, a annoncé dimanche le ministre turc de la Justice Bekir Bozdag.

    Les militaires dont le commandant de la garnison de Denizli et du 11e régiment spécial Kamil Özhan Özbakir ont été placés dans la prison d'Izmir. Parmi les personnes arrêtés figurent également des officiers de la base aérienne turque d'Incirlik (sud) et le commandant de la base aérienne de Balikesir (nord-ouest) Ishak Dayioglu.

    Selon l'agence Anadolu, 53 officiers ont en outre été assignés à résidence.

    Plusieurs putschistes sont en cavale, mais les autorités du pays comptent les arrêter tout prochainement, rapportent les médias.

    Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de coup d'Etat en Turquie. L'armée a annoncé avoir pris le contrôle du pouvoir et publié une nouvelle constitution. Mais samedi 16 juillet les militaires rebelles ont commencé à se rendre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la tentative de coup d'Etat avait échoué. Le coup d'Etat avorté a fait 265 morts dont 161 civils et 104 putschistes, ainsi que près de 1.500 blessés.

    Dossier:
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

    Lire aussi:

    Plusieurs officiers arrêtés à la base turque d'Incirlik
    En Turquie, des putschistes lynchés par la foule
    Erdogan demande à Obama d'extrader Fethullah Gülen en Turquie
    Le chef présumé des putschistes arrêté en Turquie
    Tags:
    assignation à résidence, enquête, coup d'Etat, arrestation, Kamil Ozhan Ozbakir, Bekir Bozdag, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik