International
URL courte
Attaque au camion à Nice (120)
5415
S'abonner

L'auteur présumé de l'attentat de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, aurait été enrôlé par l'organisation terroriste Daech deux semaines avant la tragédie.

Sadok Bouhlel, l'oncle de l'homme qui a foncé le soir du 14 juillet avec son camion sur la foule venue assister aux feux d'artifice sur la Promenade des Anglais à Nice, a déclaré que son neveu avait été enrôlé par un Algérien membre de Daech, rapporte l'AP.

L'homme dit l'avoir appris de ses proches. Il explique que Mohamed Lahouaiej Bouhlel était séparé de son épouse et de leurs enfants et qu'il était devenu une proie facile pour le recruteur algérien en question.

"Mohamed ne priait pas, n'allait pas à la mosquée et mangeait du porc", a déclaré Sadok Bouhlel, cet enseignant à la retraite de 69 ans.

L'homme se dit dévasté par l'acte commis par son neveu qui a endeuillé plus de 80 familles et a entaché la réputation de sa ville natale de Msaken, en Tunisie.

Pourtant, les parties officielles françaises s'abstiennent de confirmer ces informations, précisant que l'enquête est en cours. Et bien que Daech ait revendiqué l'attaque de Nice qui a fait 84 victimes et plus de 300 blessés, dont 18 en urgence absolue, le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré lundi que pour l'instant, l'enquête n'avait établi aucun liens entre l'auteur de l'"attentat abject et les réseaux terroristes".

La radicalisation rapide de Mohamed Bouhlel a intrigué les enquêteurs. Les amis et la famille assurent qu'il n'était pas un musulman pratiquant. M.Cazeneuve a estimé lundi sur les ondes de la radio RTL que l'auteur de l'attentat aurait pu être motivé par des "messages de Daech qui appellent et provoquent au terrorisme".

Dossier:
Attaque au camion à Nice (120)

Lire aussi:

Manuel Valls hué à Nice durant l'hommage aux victimes de l'attentat
Attentat de Nice: la 7e personne interpellée dans le cadre de l'enquête
Peu avant l'attentat à Nice, son auteur se réjouissait sur la Promenade
Le terroriste de Nice a réclamé "plus d'armes" dans son message
Nice: "Au moins une dizaine" de morts et de blessés parmi la communauté russe
Unie et solidaire, la France pleure les victimes de l'attentat de Nice
Tags:
attaque, recrutement, terrorisme, Attentat de Nice (2016), Etat islamique, Bernard Cazeneuve, Nice, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook