International
URL courte
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
1211
S'abonner

Les responsables turcs chargés de l’aviation ont prolongé l’interdiction pour les appareils de l’aviation civile de voler au-dessus de la région nord-ouest du pays jusqu’au vendredi 22 juillet.

L'interdiction pour l'aviation civile d'effectuer des vols au-dessus de la région nord-ouest de la Turquie a été prolongée par les responsables du pays, annonce le journal Hurriyet se référant aux bulletins diffusés pour les pilotes (NOTAM).

Samedi dernier, l'espace aérien au-dessus de la région de la mer de Marmara avait été fermé pour les vols civils. Le chef du service de sécurité d'Istanbul a ordonné d'abattre sans avertissement les hélicoptères ayant décollé sans autorisation.

Selon le bulletin pour les pilotes, l'interdiction concerne les appareils de l'aviation civile, en particulier, les hélicoptères. Dans le même temps, l'interdiction n'engage pas les appareils volants de la sécurité civile, des pompiers et de la police.

Le Département général de l'aviation civile de la Turquie a également interdit les vols de drones dans l'espace aérien d'Istanbul.

Une tentative de coup d'Etat militaire avait été annoncée par les dirigeants turcs vendredi, 15 juillet, au soir. Le lendemain, les militaires rebelles avaient commencé à se rendre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait annoncé que la tentative de coup d'Etat avait échoué.

Dossier:
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

Lire aussi:

WikiLeaks publiera des documents sur le pouvoir politique en Turquie
L'UE met en garde la Turquie contre la tentation d'une répression généralisée
Des F-16 vont patrouiller le ciel de la Turquie
La Grèce restitue à la Turquie l'hélicoptère des putschistes
Tags:
espace aérien, Recep Tayyip Erdogan, mer de Marmara, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook