International
URL courte
21024
S'abonner

Le tabloïde britannique The Sun s'est interrogé sur la présence à l'écran d'une présentatrice portant un hijab pour parler de l'attentat de Nice sur Channel 4.

Dans un article accompagné d'un tweet, le journaliste de l'édition Kelvin MacKenzie a demandé aux lecteurs s'ils trouvaient approprié "qu'une femme voilée soit devant la caméra alors qu'un autre massacre était commis par un musulman". Selon lui, un tel choix revient à "confier la couverture du conflit israélo-palestinien à un juif orthodoxe".

Les propos du journaliste ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, dont de nombreux utilisateurs les ont qualifiés d'"honteux", "haineux" ou "xénophobes". Face à l'indignation des internautes, The Sun a finalement supprimé le tweet promouvant l'article controversé.

La présentatrice voilée s'appelle Fatima Manji. Elle travaille pour Channel 4 depuis quatre ans et apparaît régulièrement lors des bulletins d'information.

La chaîne d'information a de son côté réagi en estimant que les propos de Kevin MacKenzie "relevaient de l'incitation à la haine religieuse".

Lire aussi:

Manuel Valls hué à Nice durant l'hommage aux victimes de l'attentat
Alcool, sexe, porc… le terroriste de Nice n'était pas religieux, mais mentionnait Daech
L’hommage aux victimes de l’attentat de Nice
Tags:
islam, hijab, présentateur de télévision, terrorisme, attentat, Fatima Manji, Nice, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook