Ecoutez Radio Sputnik
    Les photos d'Erdogan et de Gulen

    Gulen demande à Washington de le protéger d’Erdogan

    © AFP 2019 Ozan Kose
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
    11012

    Fethullah Gulen, l’ex-meilleur ami d’Erdogan maintenant exilé aux États-Unis, appelle son pays d’accueil à ne pas céder aux demandes d’extradition de la Turquie. Le prédicateur qualifie de "ridicules" les accusations d’Ankara qui font de lui l’instigateur du putsch raté.

    Le prédicateur Fethullah Gülen, ennemi juré du président turc Recep Tayyip Erdogan, a appelé mardi les Etats-Unis, où il vit en exil depuis 1999, à rejeter les demandes d'extradition d'Ankara, qui le considère comme l'organisateur du coup d'Etat avorté en Turquie. Dans un communiqué, M.Gulen a qualifié de "ridicules" les déclarations du président et du Premier ministre Binali Yildirim, faisant de lui l'organisateur de la tentative de coup d'Etat menée par des militaires turcs.

    "J'appelle le gouvernement américain à rejeter tous les efforts visant à abuser de la procédure d'extradition pour mener à bien des vendettas politiques", a-t-il déclaré.

    M.Erdogan "a montré encore une fois aujourd'hui qu'il est prêt à tout pour consolider son pouvoir et persécuter ceux qui le critiquent", a insisté le prédicateur, qui réside à Saylorsburg, en Pennsylvanie, dans le nord-est des États-Unis.

    Josh Earnest, le porte-parole de la Maison-Blanche a déclaré le 19 juillet que les documents transmis par Ankara étaient examinés à la lumière du traité d'extradition existant depuis trois décennies entre la Turquie et les Etats-Unis.

    Ankara accuse Fethullah Gulen d'avoir orchestré une tentative de coup d'Etat avorté qui a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi qu'au moins 1.400 blessés.

    Depuis la fin des années 1990, Fethullah Gülen vit en exil aux Etats-Unis, mais il conserve encore une certaine influence en Turquie. Il a tout d'abord aidé Recep Tayyip Erdogan à parvenir au pouvoir, mais leurs vues sur l'administration du pays ont divergé. En 2013, Ankara a accusé M.Gülen d'avoir organisé une tentative de putsch après une opération anti-corruption.

    Dossier:
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

    Lire aussi:

    Le ministère turc des Finances suspend 1.500 employés soupçonnés de liens avec Gulen
    Turquie: le coup d’État est un faux, voici les preuves
    Coup d’État en Turquie: le cinquième d'une longue série
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    Fethullah Gülen, expulsions, coup d'Etat, tentative de putsch en Turquie (2016), Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik