Ecoutez Radio Sputnik
    Des Rafales

    Damas exhorte l'Onu à condamner les frappes françaises près de Manbij

    © Photo. Rex Features
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    921099

    Le ministère syrien des Affaires étrangères appelle les Nations unies à condamner "le massacre sanglant dans le village de Toukhar, dans le nord de Manbij, où des dizaines de civils ont été tués, dont la plupart sont des enfants, des femmes et des vieillards".

    Le ministère syrien des Affaires étrangères a exigé que l'Onu condamne les frappes aériennes menées mardi par la coalition internationale près de la ville de Manbij et qui ont fait plus de 120 victimes parmi les civils, rapporte la chaîne Al-Mayadeen, se référant au texte de la missive adressée au Conseil de sécurité de l'Onu et au secrétaire général de l'organisation, Ban Ki-moon, en personne.

    Le document contient un appel invitant la communauté internationale à condamner fermement "le massacre sanglant dans le village de Toukhar, dans le nord de Manbij, où des dizaines de civils ont été tués, dont la plupart sont des enfants, des femmes et des vieillards". Le ministère syrien précise que les frappes aériennes ont été menées par l'aviation française, qui fait partie de la coalition antiterroriste internationale menée par les Etats-Unis. 

    Rappelons que les forces aériennes françaises ont déjà réalisé 770 frappes en Syrie et en Irak depuis le début des opérations conjointes avec la coalition antiterroriste internationale. Ce chiffre place la France au deuxième rang des membres les plus actifs de la coalition, derrière les Etats-Unis, a récemment déclaré le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    La France mène de nouvelles frappes contre l'EI en Syrie
    La Russie livre à la France des renseignements sur la Syrie
    Les forces françaises frappent Daech au Proche-Orient
    Tags:
    frappe aérienne, victimes, ministère syrien des Affaires étrangères, ONU, Manbij, Syrie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik