International
URL courte
2117
S'abonner

Des militants sud-coréens et américains ont annoncé vendredi qu'ils avaient envoyé par delà la frontière des centaines de milliers de tracts critiquant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

Des militants sud-coréens et américains ont envoyé en Corée du Nord des ballons chargés de tracts antigouvernementaux, annonce le journal The Economic Times. 

Selon ce dernier, des membres de l'association Combattants pour une Corée du Nord libre, dont l'état-major se trouve à Séoul, et des membres de la Human's Right Foundation basée à New-York ont expédié par delà la frontière dix ballons avec 300.000 tracts, critiquant la famille Kim et appelant à l'insurrection.

Un des ballons porte une banderole qui stipule: "Toute l'humanité condamne Kim Jong-Un, personnage obsédé par le nucléaire qui saigne son propre peuple pour tirer des missiles".

Le drapeau nord-coréen
© AP Photo / Wong Maye-E

Les ballons sont régulièrement utilisés par les activistes sud-coréens pour acheminer en Corée du Nord des matériaux de propagande. En avril 2015, des centaines de ballons ont acheminé en Corée du Nord des copies du film Interview critiquant le régime du pays.

En octobre 2014, Pyongyang a qualifié de déclaration de guerre le lancement de ballons de ce genre. Toutefois, en février 2016, les autorités nord-coréennes ont recouru au même procédé pour larguer sur le territoire sud-coréen des matières fécales, des mégots et du papier de toilette.

Lire aussi:

Test de missiles: Pyongyang dit avoir simulé d'éventuelles frappes nucléaires
Tirs de sommation en mer Jaune: Pyongyang menace Séoul de représailles
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Tags:
ballons, Human Rights Foundation (HRF), Combattants pour une Corée du Nord libre (FFNK), Kim Jong-un, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook