International
URL courte
Fusillade à Munich (31)
4328
S'abonner

Quelques heures avant la fusillade, l’auteur de la tuerie a posté des messages proposant un repas gratuit dans un établissement de restauration rapide.

Le Germano-Iranien de 18 ans qui a tué neuf personnes et en a blessé 27 autres vendredi soir à Munich a probablement tendu un piège à un certain nombre de victimes en piratant un compte Facebook, afin de les attirer sur les lieux de la tuerie.

Postant plusieurs messages au nom de l'adolescente Selina Akim, le tireur envisageait d'attirer ainsi des jeunes dans un restaurant McDonald's, lieu du futur massacre.

"Venez aujourd'hui à 16h au McDo à OEZI. Je vous offrirai ce que vous voulez, mais pas trop cher", affiche un des messages qu'aurait écrit l'assaillant sur Facebook au nom de Selina Akim.

Lors de la conférence de presse tenue aujourd'hui à Munich, la police a confirmé que le message avait été écrit par le tireur.

Le compte de la jolie jeune fille d'apparence moyen-orientale n'a été créé que peu de temps avant l'apparition des messages. La femme a signalé que sa page Facebook avait été piratée, a indiqué la police munichoise.

L'auteur de la fusillade, détenteur de la double nationalité allemande et iranienne, a agi seul et n'était pas connu des services de police. Fils d'un chauffeur de taxi et né en Allemagne, le jeune homme souffrait "d'une forme de dépression", selon la police.

Dossier:
Fusillade à Munich (31)

Lire aussi:

L’identité du tireur de Munich établie
La fusillade de Munich "aucunement liée" aux terroristes de Daech
La police perquisitionne le domicile du tireur de Munich
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Tags:
tireur, mineurs, fusillade, victimes, Facebook, Munich, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook