Ecoutez Radio Sputnik
    Allemagne: ce qu’il faut savoir sur l’attentat d’Ansbach

    Allemagne: ce qu’il faut savoir sur l’attentat d’Ansbach

    © REUTERS /
    International
    URL courte
    2124
    S'abonner

    Un demandeur d'asile s'est fait exploser hier soir à Ansbach, en Bavière, faisant 12 blessés.

    L'explosion s'est produite peu après 22 heures dimanche 24 juillet devant un restaurant du centre-ville d'Ansbach, où se déroulait un festival de musique pop.  

    On dénombre actuellement 12 blessés, dont trois grièvement. L’auteur de l’explosion est mort.

    Le ministre de l'Intérieur du Land de Bavière, Joachim Herrmann, a confirmé dans la nuit qu'il s'agissait d'un attentat.

    M.Herrmann a également indiqué que le criminel voulait empêcher la tenue de ce festival de musique auquel participaient près de 2.500 personnes.

    Toujours d'après le ministre, l’individu a tenté d'entrer sur le lieu de festival, mais a cependant dû faire demi-tour car il n'avait pas de ticket d'entrée.

    ​Un réfugié syrien de 27 ans est l'auteur de cette explosion. Il était arrivé en Allemagne en 2014 et s'était vu refuser sa demande d’asile il y a un an. Le Syrien a toutefois été autorisé à rester en Allemagne, il habitait dans un centre d'hébergement à Ansbach.

    ​La police a retrouvé le portable du suspect, des experts sont en train de l'examiner. 

    Cet individu avait auparavant essayé à deux reprises de se suicider. Il avait suivi un traitement en hôpital psychiatrique et était connu de la police.

    Dimanche 24 juillet, un homme armé d'une machette a attaqué un groupe de personnes, tuant une femme et en blessant deux autres personnes dans la ville allemande de Reutlingen, à 40 km de Stuttgart (Bade-Wurtemberg).

    Ces incidents surviennent quelques jours après la fusillade de Munich dont le bilan s'élève à 9 morts et 35 blessés. Un Germano-iranien de 18 ans a abattu neuf personnes dans le centre commercial Olympia de Munich le 22 juillet dernier, avant de se suicider. Sept ressortissants étrangers — trois Kosovars, trois Turcs et un Grec — font partie des personnes tuées vendredi. Selon l'enquête, la fusillade n'a pas de lien avec le djihadisme.

    Lire aussi:

    Une attaque à la machette en Allemagne, des victimes (VIDEO)
    Fusillade en Allemagne: ce que l'on sait
    Tags:
    festival de musique pop, bombe, blessés, attentat, explosion, Joachim Herrmann, Ansbach, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik