International
URL courte
Fusillade à Munich (31)
3165
S'abonner

A l'heure actuelle, les forces de l'ordre allemandes ont reçu 410 indications qu'il y aurait des terroristes parmi les réfugiés arrivés dans le pays.

Dans le même temps, le nombre d'extrémistes islamiques, qui sont partis d'Allemagne pour combattre en Syrie aux côtés du groupe terroriste Etat islamique, est en forte augmentation, rapporte le journal Neue Osnabruecker Zeitung citant l'Office fédéral allemand de police criminelle (BKA).

Selon le BKA, environ 840 islamistes allemands se sont rendus en Syrie. En mai, ce chiffre s'élevait à 800. Le BKA estime qu'un tiers des combattants sont déjà revenus en Allemagne.

L'office a également souligné qu'à l'heure actuelle la police avait reçu 410 indications qu'il y aurait des terroristes parmi les réfugiés arrivés dans le pays. "Sur fond d'afflux continu de migrants en Allemagne, nous devons partir du principe que parmi les réfugiés il y aurait des membres et des complices actifs et anciens d'organisations terroristes et leurs sympathisants", communique le BKA cité par Neue Osnabruecker Zeitung.

Selon l'office, le niveau de menace terroriste en Allemagne reste à un niveau élevé.

"L'Europe et l'Allemagne sont depuis longtemps ciblées par les terroristes islamiques", note le BKA.

Dossier:
Fusillade à Munich (31)

Lire aussi:

Attaques en série en Allemagne: Merkel sous pression
Allemagne: ce qu’il faut savoir sur l’attentat d’Ansbach
Un mort et onze blessés dans une explosion en Allemagne
L’armée allemande forme des réfugiés pour reconstruire la Syrie
Tags:
Allemagne, Syrie, Office fédéral allemand de police criminelle (BKA), migrants, réfugiés
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook