Ecoutez Radio Sputnik
    Edward Snowden

    La CIA derrière des cyberattaques contre des partis politiques étrangers

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    12361

    Edward Snowden poursuit une série de publications dénonciatrices contre les autorités de son pays.

    Le gouvernement américain a autorisé des attaques cybernétiques contre les partis politiques et organisations étrangers, a fait savoir l'ex-agent de la CIA Edward Snowden sur son compte Twitter. 

    "Notre gouvernement a autorisé des attaques de hackers contre les partis politiques", a écrit M.Snowden, publiant un lien vers le document datant du 16 juillet 2010. Ce document, classé comme "secret", présente la liste de pays et d'organisations internationales concernés. 

    Les organisations politiques étrangères, y compris le Parti du peuple pakistanais, le mouvement libanais Amal, le parti égyptien des Frères musulmans, des parti indiens et roumains, constituent un point séparé du document.

    Les nouvelles révélations de Snowden surviennent au moment où éclate un scandale autour de la publication par Wikileaks de 19.252 messages électroniques du Comité national du Parti démocrate des Etats-Unis. Ces courriers révèlent que, lors de la bataille des primaires, les instances dirigeantes des démocrates soutenaient ouvertement Hillary Clinton au détriment de l'autre candidat démocrate, Bernie Sanders, qui a fini par perdre. 

    Les démocrates américains ont tout de suite pointé du doigt la Russie, selon eux omniprésente et capable de tout, qui aurait piraté leurs courriels. L'ambassade de Russie aux Etats-Unis a qualifié d'infondées ces accusations. 

    Depuis l'été 2013, Edward Snowden est réfugié en Russie où il a bénéficié d'un asile temporaire avant d'obtenir un permis de séjour pour une durée de trois ans à condition qu'il mette fin à son activité contre les Etats-Unis. Non seulement ce permis lui donne la possibilité de se déplacer partout en Russie, mais aussi de voyager à l'étranger.

    En février dernier, M.Snowden a déclaré qu'il accepterait d'être extradé vers les Etats-Unis si les autorités américaines lui garantissaient un procès judiciaire équitable.

    Lire aussi:

    Une fuite de données aux USA? Bien sûr que la Russie est coupable!
    Quand un journal britannique détruisait les dossiers de l'affaire Snowden (VIDEO)
    Les révélations de Snowden, un mal pour un bien?
    Les nouvelles révélations de Snowden pourraient présenter beaucoup de surprises
    Tags:
    démocrates, organisations, partis politiques, Parti démocrate des Etats-Unis, CIA, Edward Snowden, Roumanie, Pakistan, Inde, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik