Ecoutez Radio Sputnik
    Policiers allemands

    Fusillade dans un hôpital à Berlin: un médecin mort, le tireur se suicide

    © AP Photo / Michael Probst
    International
    URL courte
    8684

    Des coups de feu ont été entendus mardi dans un hôpital universitaire de la capitale allemande.

    Un homme armé a ouvert le feu dans l'hôpital universitaire Benjamin Franklin, situé dans le quartier de Steglitz, dans le sud-ouest de Berlin.

    Un médecin a été touché dans l'attaque, rapporte le Bild. Le tireur s'est suicidé par la suite.

    Selon les données préliminaires, c'était un patient de l'hôpital qui a tiré sur le médecin avant de se donner la mort.

    "Le médecin a subi une blessure grave et reçoit actuellement des soins intensifs", a annoncé la police arrivée sur place.

    Selon les informations actualisées, le médecin blessé est décédé malgré tout effort. La police ne fait pas état d'autres victimes de l'attaque.
    La fusillade s'est produite aux environs de 13h00 (11h00 GMT), a précisé la police.

    Il n'y pas d'indices d'un attentat, a indiqué également la police.

    A la suite de l'attaque, le ministre de l'Intérieur de la Bavière Joachim Herrmann a déclaré que la situation en matière de sécurité s'était considérablement détériorée dans le pays et a promis d'augmenter les effectifs des forces de l'ordre ainsi que leur équipement. Les réfugiés perpétrant des crimes seront rapidement expulsés du pays, a-t-il mis en valeur.

    Au cours de ces derniers jours, l'Allemagne a été frappée par une série d'attaques. Ainsi, le dimanche 24 juillet, un demandeur d'asile syrien s'est fait exploser à proximité d'un festival de musique à Ansbach, en Bavière, blessant 12 personnes. L'auteur de l'attaque a été tué par l'explosion.

    Plus tôt dans la journée de dimanche, un homme armé d'une machette a attaqué un groupe de personnes, tuant une femme et en blessant deux autres dans la ville allemande de Reutlingen, à 40 km de Stuttgart (Bade-Wurtemberg).

    Le vendredi 22 juillet, un Germano-iranien de 18 ans a abattu neuf personnes dans le centre commercial Olympia de Munich, avant de se suicider. Sept ressortissants étrangers — trois Kosovars, trois Turcs et un Grec — font partie des personnes tuées vendredi. Selon l'enquête, la fusillade n'a pas de lien avec le djihadisme.

    Enfin, lundi 18 juillet, un jeune Afghan a mené une attaque à la hache dans un train en Bavière, blessant quatre personnes.

    Lire aussi:

    Au moins 19 morts dans une attaque au couteau près de Tokyo
    Une attaque à la machette en Allemagne, des victimes (VIDEO)
    Tuerie de Munich: un adolescent de 16 ans en garde à vue
    Fusillade de Munich: la majorité des victimes étaient mineures
    Tags:
    attaque, blessés, fusillade, victimes, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik