Ecoutez Radio Sputnik
    الجيش السوري يدمر عن بعد سيارتين انتحاريتين لـداعش شرق حماة

    Deux véhicules piégés désamorcés dans la province de Hama (vidéo)

    © Sputnik . Khaled Al-Khateb
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    0 271
    S'abonner

    L'armée syrienne et ses alliés ont réussi à neutraliser dans la province de Hama (centre de la Syrie) deux véhicules piégés par les terroristes de Daech.

    Le premier véhicule a été découvert à l'entrée du village d'Al-Mufakker, dans l'est de la province. L'autre était stationné près des immeubles résidentiels. Cette opération menée à bien a permis aux troupes gouvernementales à la fois d'éradiquer les terroristes-kamikazes et de prévenir deux attentats.

    L'agglomération en question abrite un tronçon du gazoduc stratégique traversant le désert de Syrie.

    Une source locale a annoncé à Sputnik qu'après avoir essuyé une défaite à Palmyre, Daech est en train de chercher d'autres lignes de front, notamment dans le désert de Syrie. C'est là que l'organisation terroriste envisage de mettre en place une nouvelle voie d'approvisionnement en armes et en munitions.

    Des embuscades tendues par l'armée syrienne et ses alliés aux terroristes ont permis de prévenir les attaques des terroristes de Daech contre plusieurs agglomérations, précise la source. En outre, l'armée a mis en place plusieurs points de contrôle tactiques le long du gazoduc.

    "Pour la première fois, Daech ne parvient pas à poursuivre sa progression en employant largement des véhicules piégés. Les terroristes essuient en outre des frappes aériennes menées contre les points de leur concentration", indique l'interlocuteur de l'agence.

    Les pertes concédées ont contraint le groupe terroriste à limiter son offensive dans la région, conclut la source.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Le char russe T-90A lutte contre Daech en Syrie
    Daech perd du terrain en Irak et en Syrie
    Vaincre Daech en Syrie: et après?
    Tags:
    voiture piégée, terrorisme, gazoduc, armée gouvernementale syrienne, Etat islamique, Syrie, Hama
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik