International
URL courte
Meurtre du journaliste russe Pavel Cheremet en Ukraine (11)
106
S'abonner

La police ukrainienne est prête à participer à hauteur de 8.000 dollars afin d'aider l'enquête sur l'assassinat du journaliste russe Pavel Cheremet.

Il s'agit de 200.000 hryvnias, c'est-à-dire plus de 8.000 dollars ou plus de 7.000 euros, pour toute sorte d'information qui pourra aider à enquêter sur le meurtre du journaliste, a annoncé mardi le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov.

"La police nationale ukrainienne annonce être prête à payer une récompense de 200.000 hryvnias pour toute information qui aidera l'enquête", a-t-il affirmé aux journalistes lors d'un point presse.

Le journaliste russe Pavel Cheremet a été tué dans le centre-ville de Kiev, en Ukraine. Originaire de Biélorussie, mais possédant la nationalité russe, il vivait depuis plusieurs années en Ukraine où il travaillait pour un site d'information ukrainien.

L'explosion s'est produite à 7h45 (6h45 heure de Paris) alors que le journaliste venait de monter dans sa voiture. Il a démarré et roulé quelques dizaines de mètres avant que le véhicule n'explose. Celui-ci a été entièrement détruit par l'explosion. L'enquête étudie six versions de l'assassinat mais privilégie celle du meurtre liée à l'activité professionnelle du journaliste.

Dossier:
Meurtre du journaliste russe Pavel Cheremet en Ukraine (11)

Lire aussi:

Washington et l'Onu condamnent le meurtre du journaliste russe à Kiev
L'UE, l'APCE et l'OSCE appellent Kiev à punir les assassins du journaliste russe
Assassinat du journaliste russe en Ukraine: évidemment, une des pistes mène en Russie
Porochenko veut que le FBI aide à enquêter sur l'assassinat du journaliste russe
Un journaliste russe tué dans une explosion de voiture à Kiev
Tags:
récompense, meurtre, enquête, police, Pavel Cheremet, Arsen Avakov, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook