Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation en Pologne

    Le pays qui menace l'UE plus que le Brexit est...

    © REUTERS / Kacper Pempel
    International
    URL courte
    5371
    S'abonner

    La politique polonaise chancelante menace l'intégrité de l'UE plus que la sortie du Royaume-Uni, écrit le spécialiste du Centre pour la nouvelle sécurité américaine Adam Twardowski.

    Pour l'heure, les observateurs du monde entier se concentrent sur la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE. En dépit des affirmations suggérant que le Brexit pourrait menacer l'avenir du projet européen, selon la chancelière allemande, "l'UE est suffisamment solide pour résister à la sortie de la Grande-Bretagne… elle sera maintenue avec ou sans le Royaume-Uni".

    "Toutefois, l'UE est beaucoup moins susceptible de survivre à la dégradation de ses normes par les Etats-membres qui ont adhéré il y a une décennie aux risques et aux frais de l'union", écrit le spécialiste du Centre pour la nouvelle sécurité américaine (CNAS) Adam Twardowski dans son article pour le National Interest.

    La Pologne avait, il y a un an, plus d'influence en Europe qu'à aucun moment de son histoire. Après avoir réformé et stimulé son économie, Varsovie a pris sa place à la table d'honneur dans l'EU. En outre, le fait de nommer le premier ministre polonais Donald Tusk président du Conseil européen était un "geste symbolique" de la part les dirigeants de l'Union, poursuit M. Twardowski. "Ilot de stabilité politique et économique", la voix et l'opinion de la Pologne sont plus que jamais recherchées.

    Les choses ont changé en automne 2015, lorsque Jaroslaw Kaczynski, président du parti Droit et justice, a fait son retour au pouvoir. Les dirigeants polonais ont alors gâté leurs relations avec le très important voisin allemand, et leur réputation de "partenaires européens fiables" ont été entachée après que les autorités polonaises ont refusé de coopérer sur les dossiers de la migration et du changement climatique.

    En outre, les amendements adoptés aux lois sur les médias et le tribunal constitutionnel ont été sévèrement critiqués par les autorités européennes et ont remis en question le succès et la vitalité de la démocratie polonais, constate l'auteur.

    Par ailleurs, la Pologne offre aux eurosceptiques une voie à suivre très attirante. Les partis eurosceptiques peuvent tenter d'atteindre certains de leurs objectifs en dénigrant les normes de l'UE tout en extrayant seulement les avantages de l'adhésion à l'Union.  Dans ce cas, l'UE sera atteinte plus gravement que par le Brexit, conclut l'auteur.

    Lire aussi:

    Polonais, gare à vous! Moscou vous plumerait en une nuit, selon les USA
    Les Polonais apprendront à aimer l'Otan dès l'école
    L’Otan: quels seraient les nouveaux enjeux depuis le sommet de Varsovie?
    Plus de 50.000 personnes participent à la manifestation pour la liberté à Varsovie
    Tags:
    menaces, Brexit, Union européenne (UE), Jaroslaw Kaczynski, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik