International
URL courte
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
1882
S'abonner

Les autorités turques ont limogé 1.389 militaires, soupçonnés de liens avec l'organisation de l'opposant Fethullah Gülen FETO, qui est considéré par Ankara comme un organisateur du coup d'Etat avorté.

Cette information a été diffusée par l'agence de presse turc Anadolu.

Auparavant, le journal officiel turc Resmi Gazete avait annoncé que 1.684 militaires turcs avaient été limogés après la tentative de coup d'Etat, dont 149 généraux et 1099 colonels.

Cependant, 758 militaires, interpellés car ils avaient été soupçonnés d’être impliqués dans le coup d'Etat, ont été libérés.

Entre le 15 et le 16 juillet, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d'Etat dans le pays. Après l'échec du putsch, les forces de l'ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs.

Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi que plus de 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant, résidant actuellement à Saylorsburg (Pennsylvanie, Etats-Unis), d'avoir organisé la tentative de coup d'Etat, mais ce dernier dément son implication.


Dossier:
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

Lire aussi:

Six journalistes d'opposition arrêtés en Turquie
Turquie: un référendum sur le retour de la peine de mort?
La Turquie ferme toutes les écoles militaires suite au putsch
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Tags:
Fethullah Gülen, militaires, armée, licenciement, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook