Ecoutez Radio Sputnik
    Dans une région assiégée de la Syrie

    La vérité sur les frappes US sur les civils Syriens

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    58949
    S'abonner

    Personne n'en parle, pourtant, ces dernières semaines, des dizaines de civils Syriens, dont des femmes et des enfants, ont été massacrés lors des bombardements de la coalition dirigée par les Etats-Unis.

    Lors d'une séance du Conseil de sécurité de l'Onu, Evgeny Zagaïnov, l'ambassadeur adjoint de la Russie à l'Onu, s'est exprimé sur la situation actuelle en Syrie.

    Il a notamment déploré la destruction de plusieurs écoles, hôpitaux et autres infrastructures civiles. Il a en outre souligné le danger que représentent les conflits armés pour les enfants.

    "C'est de la barbarie moderne quand des enfants deviennent les cibles des attaques planifiées", s'est indigné M.Zagaïnov.

    Il a également déclaré que la coalition dirigée par les Etats-Unis menait des frappes sur des civils.

    "Seulement au cours de ces derniers jours et semaines, des dizaines de civils, dont des femmes et des enfants, sont morts suite à des frappes aériennes de la coalition menée par les USA", a lancé le diplomate russe.

    Le ministère japonais de Défense salue l'opération russe en Syrie
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Selon le ministère syrien des Affaires étrangères, le dernier bombardement du village syrien de Ghandour a fait 45 morts et 50 blessés parmi les civils. En outre, le 19 juillet, la frappe aérienne de la coalition US sur le village Touhan al-Koubra a tué 300 Syriens, rapporte l'agence syrienne SANA.

    Fin juillet, on a également appris que des dizaines de civils avaient trouvé la mort lors des bombardements d'un village au nord de Manbij, dans la province syrienne d'Alep.

    La coalition internationale dirigée par les Etat-Unis a été créée en août 2014, elle regroupe des dizaines de pays et a pour but de lutter contre le groupe terroriste Daech.

    Lire aussi:

    La coalition reconnaît de nouvelles victimes civiles en Irak et en Syrie
    Mieux vaut tard que jamais: Interpol rejoint la coalition anti-Daech
    Une frappe de la coalition tue deux chefs militaires de Daech en Irak
    Tags:
    frappe aérienne, coalition anti-Daech, Evgeny Zagainov, Alep, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik