Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    En se retirant, les terroristes abandonnent un arsenal d'armes US à Alep

    © REUTERS / Hosam Katan
    International
    URL courte
    1631826

    En Syrie, après la retraite des terroristes du Front al-Nosra (récemment rebaptisé Front Fatah al-Cham), un arsenal d'armes et de munitions modernes a été découvert dans l'une des maisons d'Alep. Tout le contenu de l'entrepôt a été fabriqué en Occident. Comment ces armes sont-elles arrivées en Syrie et à qui étaient-elles destinées?

    Un important arsenal d'armes et de munitions a été retrouvé dans une des maisons d'Alep après que les islamistes du Front al-Nosra l'ont quittée. Presque toutes les armes abandonnées par les terroristes sont modernes, de production occidentale (Etats-Unis, Allemagne, République tchèque). Il s'agit de mortiers d'infanterie, de lance-grenades, de missiles guidés pour détruire des véhicules blindés et des hélicoptères volant à basse altitude.

    L'attention des experts a été particulièrement attirée par un missile antichar américain TOW découvert dans l'entrepôt.

    "Les systèmes TOW ne peuvent être apportés en Syrie que par les pays qui sont des alliés des Etats-Unis ou par les Etats-Unis eux-mêmes, mais avec des intermédiaires. Par conséquent, effectivement, cela veut dire que les terroristes reçoivent les armes les plus modernes", a indiqué à la chaîne Rossiya 24 l'expert Ivan Konovalov.

    La situation à Alep reste difficile et les pilonnages se poursuivent jour après jour. Les djihadistes ont attaqué à l'aide de lance-roquettes multiples et de mortiers le centre commercial Castello, les zones résidentielles d'Al-Ansar et d'El-Hader et le quartier de Leramon.

    La Russie et le gouvernement syrien ont lancé une opération humanitaire de grande envergure dans la ville. Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a déjà ouvert plusieurs corridors humanitaires à l'intention des civils retenus en otage par les terroristes et des combattants ayant exprimé la volonté de déposer les armes.

    Ainsi, environ 4.000 civils, dont 76 enfants, sont parvenus à quitter Alep à travers les couloirs humanitaires. 94 terroristes ont rendu les armes. 203 personnes ont reçu l'aide médicale dont ils avaient besoin.

    Lire aussi:

    Six Syriens tués suite à une attaque chimique à Alep (vidéo)
    Les terroristes menacent d'abattre les civils s'ils tentent de quitter Alep
    Les terroristes utilisent des armes chimiques à Alep, 5 morts
    Les combattants d’Alep plus divisés que jamais
    Quatre nouveaux couloirs humanitaires bientôt ouverts à Alep
    Tags:
    armements, entrepôt d'armes, TOW, Front al-Nosra, Alep, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik