International
URL courte
4120
S'abonner

Les auteurs des attentats à Würzbourg et à Ansbach auraient été dirigés par des islamistes d'Arabie saoudite.

Les islamistes ayant perpétré les attentats à Würzbourg (le 18 juillet) et à Ansbach (le 24 juillet) auraient été en contact avec des membres présumés de Daech, notamment en Arabie saoudite, depuis plusieurs numéros de téléphone, supposent les services secrets allemands, cités par le Spiegel.

Ce sont les logs de chat analysés par les enquêteurs qui leur ont permis d'arriver à cette conclusion.

L'agresseur de Würzbourg, Riaz Khan Ahmadzai, qui a grièvement blessé plusieurs personnes à la hache et au couteau dans un train de banlieue, aurait dit à son interlocuteur avant de partir "en mission": "On se retrouve au paradis".

Plus tôt, son contact de Daech avait proposé au jeune homme de foncer dans la foule à bord d'un camion, mais il a refusé car il ne possédait pas de permis de conduire.

Quant au terroriste d'Ansbach Mohammad Daleel, il serait mort accidentellement, estiment les agents secrets. Il avait un sac rempli d'explosifs qu'il voulait laisser dans la foule et actionner à distance. Son contact lui aurait ordonné par chat de filmer la détonation et le chaos qui la suivrait pour envoyer ensuite la vidéo à Daech. Mais l'explosion a retenti prématurément, tuant l'homme et blessant 15 passants.

Selon les logs de chat, Daleel devait par la suite commettre d'autres attentats. Qui plus est, il a enregistré sa confession vidéo en se couvrant le visage et des composants de bombes ont été découverts à son domicile.

Lire aussi:

En Allemagne, un homme blesse au moins 21 personnes dans un train
Allemagne: des armes volées à la base américaine de Stuttgart
Fusillade dans un hôpital à Berlin: un médecin mort, le tireur se suicide
Allemagne: ce qu’il faut savoir sur l’attentat d’Ansbach
Tags:
attentat, terrorisme, Etat islamique, Wurtzbourg, Ansbach, Arabie Saoudite, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik