International
URL courte
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
107677
S'abonner

Alors qu’aujourd’hui de plus en plus pays dans le monde reconnaissent le fait que la Crimée est redevenue russe, les Etats-Unis ruminent. La chaîne américaine NBC, qui possède les droits de diffusion de la Cérémonie d’Ouverture des JO sur le territoire américain, a démontré son ignorance complète de l’histoire contemporaine.

Lors de la diffusion de la Cérémonie d'Ouverture des Jeux Olympiques qui se déroulent actuellement à Rio, la chaîne américaine NBC a "rendu" la Crimée à l'Ukraine. Lors du défilé de l'équipe russe, ils ont montré la carte de la Russie sans la péninsule criméenne, alors que sur la carte de l'Ukraine diffusée lors du défilé de l'équipe ukrainienne la Crimée faisait bien partie de l'Ukraine. La situation est très claire: la chaîne a tout simplement utilisé les anciennes cartes de la Russie et de l'Ukraine et a ainsi démontré son ignorance complète de l'histoire contemporaine. A moins qu'il ne s'agisse d'un déni de réalité?

Une question se pose: si on suit cette logique, pourquoi ne pas multiplier les sauts dans le passé et ne pas montrer l'ancienne carte de l'Europe ou de l'Amérique et de "rattacher" la Tchéquie à la Slovaquie, ou bien de "détacher" l'Alaska des Etats-Unis?

Ainsi, pour la chaîne américaine NBC, "attacher" une partie d'un pays à un autre s'apparente à un simple puzzle. Un jeu d'enfants!

Dossier:
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

Lire aussi:

Donald Trump: la Crimée est plutôt le problème de l'Europe que des Etats-Unis
Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Tags:
JO 2016 de Rio de Janeiro, Crimée, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik