International
URL courte
1076158
S'abonner

Michael Morell, ancien directeur adjoint de la CIA, a auparavant appelé à "tuer discrètement des Russes". Le département d'Etat américain refuse toutefois de prendre ses distances avec cette déclaration pour le moins audacieuse.

Pour Michael Morell, ex-directeur adjoint de la CIA de 2010 à 2013, pas de doute: la meilleure façon de faire face aux Russes et Iraniens en Syrie est naturellement de les tuer "de manière discrète". Rien à ajouter, la position de l'ancien spécialiste du renseignement US est claire comme jamais. 

Pourtant, le Département d'Etat américain s'est abstient de tout commentaire à ce sujet.

"Nous vous demandons de consulter nos briefings et notre politique concernant la Syrie", a expliqué à Sputnik une source au sein du Département d'Etat américain.

Lors d'une émission à la chaîne de télévision américaine СВS, un animateur a demandé à M.Morell s'il fallait tuer des Russes et des Iraniens afin de parvenir à régler le conflit en Syrie. 

Sans hésiter, l'ancien directeur adjoint de la CIA a donné son approbation et a notamment ajouté qu'il fallait le faire "discrètement". Ainsi, il estime que cela permettra de faire pression sur Damas, Téhéran et Moscou et aboutira à une résolution diplomatique au problème.

Tuer discrètement des Russes: la diplomatie US s’abstient de démentir
© Sputnik .
"Tuer discrètement des Russes": la diplomatie US s’abstient de démentir

Lire aussi:

Quand un Pokémon interrompt un briefing du Pentagone...
"Terre Pepsi" ou quand la hotline US pour les Syriens ne parle pas arabe
Clinton cherche (déjà) un successeur à John Kerry
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Tags:
CIA, Michael Morell, Iran, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook