Ecoutez Radio Sputnik
    Des réfugiés

    Des migrants refusent leur logement parce qu'ils ne l'aiment pas

    © AP Photo / Christian Bruna
    International
    URL courte
    Crise migratoire (été 2016) (86)
    44661
    S'abonner

    En Suède, des migrants n'ont pas aimé le logement qui leur a été proposé gratuitement. Ils ont refusé de descendre de l'autobus pour le visiter.

    Des réfugiés arrivés en Suède ont refusé de s'installer dans le logement gratuit qui leur a été fourni, rapportent des médias suédois citant la police et le département des migrations.

    Selon la police, jeudi dernier, un groupe de 20-25 migrants, qui ont été conduits à l'orphelinat de la ville de Krokstrommen (province de Harjedalen, près de la frontière avec la Norvège), ont refusé de quitter le bus. Ils n'ont pas aimé le logement fourni par le département de migration.

    Il y a eu plusieurs cas similaires en Suède en 2015. En janvier, 40 réfugiés ont refusé de descendre du bus à leur arrivée dans un camp situé dans une zone boisée près de la ville septentrionale d'Ostersund au motif que la ville était trop isolée.

    En Octobre, 35 personnes ont été amenées dans le village de Lima, à 40 km de la ville de Malung dans la province Dalarna (centre de la Suède). Les fonctionnaires comptaient placer les réfugiés dans les logements d'un parc touristique, toutefois, les migrants ont refusé de quitter le bus, expliquant que ce site était "isolé de l'environnement urbain".

    Le nombre de migrants en Suède en 2015 s'est élevé à 163.000 personnes, un record en Europe par rapport au nombre d'habitants du pays (la Suède compte 9,8 millions d'habitants).

    Dossier:
    Crise migratoire (été 2016) (86)

    Lire aussi:

    La Suède va expulser des milliers de migrants
    Suède: la police passe sous silence les crimes des migrants
    Un peu de charia dans la Suède froide?
    Tags:
    refus, migrants, logement, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik