Ecoutez Radio Sputnik
    des migrants

    Les autorités suédoises cherchent à contenter les migrants

    © AFP 2017 ELVIS BARUKCIC
    International
    URL courte
    Crise migratoire (été 2016) (86)
    7017

    En Suède, des migrants protestent contre le logement qui leur a été proposé par les autorités. Par conséquent, les autorités de la commune de Norrtälje s’adressent aux Suédois afin de résoudre le problème.

    Une série de protestations de migrants en Suède contre le logement qui leur est proposé se poursuit. A cette occasion, les habitants de la commune de Norrtälje sont appelés à proposer leurs propres maisons d'été aux migrants, rapporte le journal suédois Svenska Dagbladet. La commune est censée signer un contrat de location standard avec ceux qui seront intéressés. Elle assurera le payement du loyer par les migrants en temps voulu.

    "La plupart des migrants sont des gens respectables. En outre, ils reçoivent de l'aide de la part de la bourse du travail, voici pourquoi ils doivent avoir de l'argent pour payer le loyer", a expliqué Ali Rashidi, directeur du management des services sociaux de Norrtälje.

    Ce n'est pas la première fois que les migrants montrent leur mécontentement par rapport au logement qui leur a été proposé. La dernière manifestation a eu lieu le 11 août, au cours de laquelle des migrants ont refusé de s'installer dans le logement gratuit qui leur a été fourni et ont même refusé de descendre de l'autobus pour le visiter.

    Selon les médias suédois, les migrants sont mécontents du fait que le centre d'accueil où ils sont censés s'installer se trouve trop loin de la ville. En outre, certains d'entre eux attendent que les autorités leur proposent un logement individuel et refusent de partager le logis avec d'autres migrants.
    Il y a eu plusieurs cas similaires en Suède en 2015. En janvier, 40 réfugiés ont refusé de descendre du bus à leur arrivée dans un camp situé dans une zone boisée près de la ville septentrionale d'Ostersund au motif que la ville était trop isolée.

    Dossier:
    Crise migratoire (été 2016) (86)

    Lire aussi:

    Des migrants refusent leur logement parce qu'ils ne l'aiment pas
    La Suède déterminera l'âge des migrants grâce à leurs genoux
    La Suède va expulser des milliers de migrants
    Suède: la police passe sous silence les crimes des migrants
    Tags:
    crise migratoire, migrants, logement, réfugiés, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik