International
URL courte
5412
S'abonner

La cour d'appel pour le circuit du district de Columbia a récusé la plainte de l'ex-prisonnier de Guantanamo Mohamed Jawad qui affirmait avoir été victime de tortures.

Selon l'arrêt des juges, le Military Commission Act de 2006 invoqué par Mohamed Jawad ne l'autorise pas à saisir la justice américaine d'une demande de dédommagement.

L'intéressé a été arrêté en Afghanistan en 2002 après avoir blessé deux militaires américains et un interprète local par un jet de grenade. Incarcéré à Guantanamo, il a été interrogé plus de 60 fois avant que les services secrets ne concluent qu'il ne pouvait pas fournir d'informations importantes.

Cependant, les tortures se sont poursuivies à Guantanamo avant qu'il ne soit finalement déporté vers l'Afghanistan en 2009.

En novembre 2008, lors des auditions des commissions militaires, le juge colonel Stephen R. Henley avait écarté plusieurs aveux de Jawad, affirmant qu'ils avaient été obtenus sous la torture et étaient donc irrecevables par le tribunal militaire.

Lire aussi:

Guantanamo: un ex-prisonnier soumis au gavage raconte son histoire
Fermeture de Guantanamo: les USA examinent deux prisons
Un ex-gardien de Guantanamo accuse la CIA de meurtres de détenus
Amnesty réclame des soins pour un détenu de Guantanamo torturé par la CIA
Tags:
justice, tortures, prison, Mohamed Jawad, Afghanistan, Guantanamo, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook