Ecoutez Radio Sputnik
    l'Alternative pour l'Allemagne (AfD)

    L’extrême droite allemande exhorte à envoyer des réfugiés sur des îles lointaines

    © AFP 2018 DPA / Julian Stratenschulte
    International
    URL courte
    Crise migratoire (été 2016) (86)
    54603

    La porte-parole du parti allemand Alternative für Deutschland (AfD), Frauke Petry, appelle à déplacer vers des îles lointaines situées en dehors de l’Europe les migrants qui se sont vu refuser l’asile.

    D'après la chaîne BBC, Mme Petry a également déclaré qu'il était nécessaire de rebaptiser le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en "Bureau migratoire".

    Concernant les îles en question, il est possible que la femme politique fasse allusion aux îles de Manus et de Nauru, vers lesquelles l'Australie envoie d'habitude ses réfugiés, rapportent les médias allemands.

    "Les migrants clandestins et les réfugiés qui se sont vu refuser l'asile en Europe seront installés sur deux îles, sous la juridiction de l'Onu, situées en dehors de l'Europe", a-t-elle précisé.

    L'Allemagne reste sous le choc après le premier attentat suicide revendiqué par l'EI commis sur son sol dimanche soir à Ansbach, une cité tranquille de Bavière, qui a fait 15 blessés et tué son auteur. Ce dernier s'est révélé être un Syrien de 27 ans débouté de sa demande d'asile et souffrant de troubles psychiatriques.

    Cet attentat est intervenu moins de huit jours après une attaque à la hache commise cette fois-ci par un demandeur d'asile mineur ayant fait allégeance à l'EI. Enregistré comme afghan, il pourrait être en fait pakistanais.

    Dans les deux cas, les autorités n'ont pas été en mesure de repérer leur radicalisation rapide.

    Un autre réfugié syrien est également à l'origine d'une attaque au couteau, mais l'affaire s'est révélée être un crime passionnel.

    Dossier:
    Crise migratoire (été 2016) (86)

    Lire aussi:

    80% des réfugiés arrivent en Allemagne sans papiers d'identité
    Allemagne: la police arrête un membre présumé de Daech
    En Allemagne, un Chinois envoyé par erreur en centre de réfugiés
    Tags:
    crise migratoire, réfugiés, Alternative pour l'Allemagne (AfD, parti populiste allemand), ONU, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik