International
URL courte
38256
S'abonner

Les tensions entre Moscou et Kiev suite à l'incident en Crimée continuent de faire des vagues: l'ambassadeur ukrainien à Berlin Andreï Melnik a appelé l'Allemagne à mener une diplomatie plus "efficace" et plus "stricte" envers la Russie.

"Nous attendons avec impatience des paroles beaucoup plus claires, nous attendons également une diplomatie plus stricte et plus efficace", a déclaré le diplomate.

Il a ajouté qu'après la réunification avec la Crimée, la Russie avait déployé près de 40.000 militaires et des équipements militaires modernes sur la péninsule.  

La semaine dernière, le FSB (Service fédéral de sécurité russe) a annoncé avoir déjoué en Crimée des attentats préparés par le service de contre-espionnage ukrainien. Cet incident a provoqué des tensions dans les relations entre les deux pays.

Dans la nuit du 7 au 8 août, des unités spéciales du ministère ukrainien de la Défense ont entrepris une percée en Crimée, mais l'attaque a été déjouée. Deux militaires russes ont trouvé la mort lors de l'opération de neutralisation des saboteurs.

Les saboteurs ukrainiens voulaient porter atteinte à l'activité touristique sur la péninsule. Pour ce faire, ils planifiaient d'organiser une série d'explosions afin de semer la terreur parmi les voyageurs.

Plus tard, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a souligné que Moscou avait des preuves solides démontrant que le renseignement planifiait depuis longtemps des attentats visés à déstabiliser la péninsule.  Selon lui, les autorités russes prennent toutes les mesures nécessaires pour prévenir de nouvelles tentatives de sabotage en Crimée.

Lire aussi:

L'Ukraine déploie des armes lourdes le long de la frontière avec la Crimée
Le ministère ukrainien de la Défense lâche ses saboteurs capturés en Crimée
La Russie réagira à la tuerie de ses deux militaires en Crimée
Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Tags:
pressions, diplomatie, FSB, Andreï Melnik, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook