International
URL courte
Situation en Turquie après le putsch raté (43)
443
S'abonner

3.725 militaires des troupes terrestres, des forces aériennes, de la marine et de la gendarmerie ont été mis à pied après le putsch avorté.

L'armée turque s'est débarrassée de la plupart des putschistes, a déclaré le ministre turc de la Défense Fikri Isik. 

"Il n'y a plus de possibilité d'accorder un soutien extérieur", a déclaré le ministre.

Il a également ajouté que des putschistes envisageaient de s'enfuir de la base Akinci, située près d'Ankara, en avions Casa. Selon le ministre de la Défense, le premier ministre turc Binali Yildirim a ordonné de bombarder la piste d'atterrissage de la base pour les en empêcher.

Auparavant, plus de 2.000 policiers avaient été licenciés.

Le 15 juillet, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d'Etat dans le pays. Après l'échec du putsch, les forces de l'ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et supérieurs. Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, 190 civils et 100 putschistes, ainsi que plus de 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant résidant actuellement à Saylorsburg (Pennsylvanie, Etats-Unis), d'avoir organisé la tentative de coup d'Etat et exigent son extradition, alors que ce dernier dément toute implication.


Dossier:
Situation en Turquie après le putsch raté (43)

Lire aussi:

Les USA retirent leurs armes nucléaires de Turquie
Turquie: vaste coup de filet contre les proches de Gulen
Tentative de coup d'Etat en Turquie: 40.000 interpellations en un mois
L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Tags:
licenciement, militaires, tentative de putsch en Turquie (2016), Fikri Isik, Binali Yildirim, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook