Ecoutez Radio Sputnik
    Le Groenland du sud

    Un glacier révèle le secret de la base nucléaire secrète US au Groenland

    © AP Photo / NORDFOTO
    International
    URL courte
    897312

    Le réchauffement climatique a permis de révéler l’un des secrets du Pentagone: une base nucléaire souterraine américaine, top-secrète, dans le nord du Groenland. La fonde des glaces pourrait exposer l'environnement de l’île aux déchets radioactifs.

    Le Camp Century a été construit en 1959, au plus fort de la guerre froide, dans le cadre du projet Iceworm, un moyen de tester la "faisabilité du déploiement de missiles balistiques sur des rails sous la surface de la calotte glaciaire du Groenland", a raconté William Colgan, un assistant professeur à l'Université York de Toronto.

    Le projet a été abandonné lorsque les scientifiques ont découvert que la calotte glaciaire se déplaçait plus rapidement qu'on ne le pensait, ce qui aurait pu détruire la base, et toute infrastructure de missiles intégrée, en seulement cinq ans.

    La base a été évacuée mais les déchets dangereux y ont été laissés. En particulier, les eaux usées, le carburant diesel, des composés chimiques toxiques comme des polychlorobiphényles. – un produit chimique industriel polyvalent – et certains déchets faiblement radioactifs provenant du générateur nucléaire du camp. Tous ces déchets pourraient pénétrer dans l'environnement et potentiellement perturber les écosystèmes voisins.

    "Le plan de gestion des déchets prévoyait qu’ils seraient enterrés pour l'éternité sous la neige perpétuellement accumulée", a expliqué M. Colgan.

    Mais les ingénieurs américains, qui avaient construit la base, n'ont pas anticipé le changement climatique. Maintenant, la base peut devenir un problème pour les relations entre le Danemark, qui a gouverné le Groenland à l'époque, et les États-Unis. Ce ne serait pas la première fois que ce sujet sème le discord. La vraie destination de cette base n'a été révélée au gouvernement danois que dans les années 1990, ce qui a provoqué un scandale.


    Lire aussi:

    Les glaces du Groenland fondent plus vite que prévu
    Un homme et sa poule à la conquête du Groenland
    Ces bombes atomiques perdues dans l'océan
    La fonte des glaciers pose une menace radioactive
    Tags:
    secret, écologie, déchets radioactifs, nucléaire, Camp Century, Pentagone, Washington, Danemark, États-Unis, Groenland
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik