Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel, chancelière allemande

    Les Allemands sont fatigués de la phrase de prédilection de Merkel

    © AFP 2019 Odd Andersen
    International
    URL courte
    26732
    S'abonner

    La petite phrase de Mme Merkel commence à se retourner contre la chancelière.

    "Nous pouvons le faire", la phrase de prédilection de la chancelière allemande Angela Merkel, fait l'objet de critiques depuis le début de la crise des migrants dans le pays, annonce le média Politico.

    "+Nous pouvons le faire+ (Wir schaffen das en allemand et We can do it en anglais, ndlr), telle a été la réponse courageuse d'Angela Merkel face à la crise des migrants qui commençait en Europe. Un an plus tard, ces paroles trouvent toujours un écho, mais pas celui escompté par Mme Merkel", indique Politico.

    La chancelière allemande répétait sans cesse  cette phrase, mais à chaque fois, elle ne faisait que provoquer la colère de ses opposants et même au sein de son propre parti, précise le média.

    "Les gens sont tout simplement fatigués d'entendre la phrase +Nous pouvons le faire+. Le gouvernement allemand a fait un très bon travail en réaction à la crise des migrants. Mais en répétant sans cesse +Nous pouvons le faire+, elle (Merkel) envoie un faux signal", explique Carl-Georg Wellman, un parlementaire allemand du parti Union chrétienne-démocrate.

    L'année passée, Mme Merkel a dit: "Nous pouvons le faire" et a ouvert la porte à des milliers de réfugiés, issus essentiellement de la Syrie. La chancelière avait de très bonnes intentions, mais après plusieurs mois de répétition de cette phrase, cette dernière est devenue "un cauchemar de communication" pour Angela Merkel.

    Selon Politico, c'est l'extrême droite qui a profité au maximum de cette phrase.

    "Nous ne voulons pas du tout le faire", a déclaré le vice-président du parti Alternative pour l'Allemagne Alexander Gauland.

    Selon des sondages récemment publiés, deux Allemands sur trois ne croient pas que leur pays "peut le faire". Seuls 27% des interrogés soutiennent la position d'Angela Merkel concernant la crise des migrants.

    Lire aussi:

    "Merkel est un symbole d’échec pour les Allemands"
    Ah, ces sanctions antirusses, un vrai casse-tête pour Angela Merkel!
    Merkel exclut tout lien entre terrorisme et réfugiés
    Merkel incite les grandes entreprises à embaucher davantage de réfugiés
    Tags:
    petite phrase, Alternative pour l'Allemagne (AfD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik